WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts socio- économiques du projet Riz Centre sur les conditions de vie des paysans. Le cas des périmètres irrigués de Yamoussoukro

( Télécharger le fichier original )
par Danielle KOUADIO
Institut de formation à  la haute expertise de recherche (IFHER ) - Master 2 en économie de l'aménagement du territoire et du développement local 2010
  

précédent sommaire suivant

I-3) La culture irriguée du riz, un choix stratégique

Pour atteindre l'autosuffisance alimentaire, la Côte d'Ivoire a initié depuis

1966 différents programmes de développement de l'irrigation. Quatre types de

cultures principales sont pratiqués sous irrigation:

- le riz irrigué,

- la canne à sucre,

- la banane plantain de contre-saison et

- les cultures maraîchères.

En Cote d'ivoire, il y a trois principaux types d'aménagements pour l'irrigation

- Les aménagements avec barrages,

- Les aménagements avec prise au fil de l'eau (PFE) et

- Les aménagements irrigués par pompage.

Dans l'ensemble, il existe 362 périmètres hydro-agricoles dont 184 avec

barrages et 178 sans barrages ; 32.500 ha de terres sont exploités dont

21.900 ha avec barrages et 10.600 ha sans barrages.

La superficie irriguée par pompage représente la plus forte proportion en Côte d'Ivoire, s'élevant à 65 % des superficies totales irriguées. Une vingtaine de sites sont à usage mixte et servent également, en plus de l'agriculture, aux besoins en eau de la population ou du bétail.

16

Mémoire de Master Année académique 2009-2010

BNETD/IFHER EATDL

Les aménagements réalisés et propres à la riziculture irriguée sont de plusieurs types et se différencient selon l'origine des ressources en eau et la nature des aménagements. Le choix est dicté principalement par les caractéristiques hydro-climatiques de la région, la disponibilité en terres irrigables, la dimension et la forme des bas-fonds. On distingue principalement:

- Les Aménagements type "Prise au fil de l'eau" (PFE) qui utilise les écoulements naturels du cours d'eau et les distribue par gravité. Ce type d'aménagement limite les frais de mise en valeur au strict minimum, mais il n'assure généralement qu'un seul cycle d'irrigation par an. Ce type d'aménagement n'est réalisable que si le bassin versant ne dépasse pas 50 km2 sous peine d'être endommagé régulièrement par les crues importantes.

- Aménagement en aval de barrages construits sur des marigots à écoulement saisonnier. Ce type de périmètre assure une bonne maîtrise de l'eau.

- Aménagement de plaines alluviales irriguées par pompage de l'eau du fleuve.

- Aménagement avec maîtrise de la nappe phréatique; contrôle du niveau de la nappe en aménageant un réseau de drains équipés d'ouvrages de régulation.

17

Mémoire de Master Année académique 2009-2010

BNETD/IFHER EATDL

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !