WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de retombées des projets de développement des agences du système de Nations Unies dans la réduction de la pauvreté en territoire de Masisi en RDC: cas du PNUD / PLCP dans la collectivité chefferie des Bahunde 2007- 2012

( Télécharger le fichier original )
par Phidias MUFANZARA
Université catholique de Lyon - Master en développement 2011
  

précédent sommaire suivant

I.1. 4 La pauvreté comme approche multidimensionnelle.

Aussi la mise en perspective des limites de l'approche traditionnelle de la pauvreté basée sur un seul indicateur a donné lieu à l'émergence de nouvelles conceptions et approches de la pauvreté reposant sur un élargissement du concept de bien-être. Elles partent toutes du principe que la pauvreté ne se résume pas à une insuffisance de revenus ou de dépenses mais peut s'exprimer dans d'autres dimensions. La pauvreté multidimensionnelle est un concept plus riche que l'approche traditionnelle du revenu et peut induire plusieurs formulations au contenu divers. Dans le cadre d'une approche multidimensionnelle, la mesure de la pauvreté

11 JOHN RAWLS, IDEM

12 Sen, Amartya, 1984, Resources, Values and Development, Cambridge (MA), Harvard University Press.

13 Sen, Amartya, IDEM.

10

soulève des interrogations passées inaperçues dans le cadre monétaire. Comme le souligne Qizilbash (2000), elles impliquent des choix liés à l'imprécision qui règne autour de la multi dimensionnalité de la pauvreté.14.

I.1.5.L'approche de besoins essentiels non satisfaits.

L'approche des besoins essentiels non satisfaits est une approche qui, dès les années 1950, est appliquée à un ensemble de pays et constitue un des principaux critères de définition du sous-développement (DESTREMAU ET SALAMA, 2002). Elle va émerger en réponse aux résultats insuffisants en termes de réduction de la pauvreté et des inégalités issus de la mis en oeuvre de politiques de développement centrées sur la croissance. Cette dernière étant alors considérée comme une condition nécessaire et suffisante à la réduction de la pauvreté par le biais d'un effet de ruissellement. Ainsi, au cours des années 1970, les stratégies de développement vont accorder une plus grande importance aux inégalités et à la réduction de la pauvreté en s'appuyant sur l'approche des besoins fondamentaux. Cette approche dépasse l'approche monétaire en établissant une distinction entre revenus privés et différentes formes non monétaires de biens et services. Son intérêt est de mesurer les biens et services en termes de bien-être humain.15

En pratique, il n'existe pas de consensus sur la définition d'une liste des besoins essentiels. Dans ses applications, elle se limite au concept de minimum vital c'est-à-dire au coût de l'homme « nourriture, santé et éducation ». En outre, la mesure de la pauvreté concerne la détermination du minimum jugé acceptable (ligne de pauvreté) pas uniquement sur l'ensemble des biens mais sur chaque bien. 16

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)