WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de retombées des projets de développement des agences du système de Nations Unies dans la réduction de la pauvreté en territoire de Masisi en RDC: cas du PNUD / PLCP dans la collectivité chefferie des Bahunde 2007- 2012

( Télécharger le fichier original )
par Phidias MUFANZARA
Université catholique de Lyon - Master en développement 2011
  

précédent sommaire suivant

III.3.2.2 Le renforcement du capital humain

La réduction de la pauvreté passe nécessairement par l'amélioration de l'offre de l'éducation, de la santé et d'autres services sociaux. Ainsi, les interventions doivent aussi être axées sur le renforcement des capacités et la promotion des services sociaux de base. A cet effet, la mise en place des infrastructures doit être orientée en priorité vers les zones enclavées pour améliorer l'accès des plus pauvres aux services sociaux de base. Les domaines à privilégier sont : l'éducation, la santé, le logement et l'assainissement. . .

III.3.2.3 Amélioration de l'environnement économique, politique, administratif et social

Il est important d'améliorer la disponibilité et la qualité des services publics dans la collectivité de Bahunde en territoire de Masisi à travers la réhabilitation des bâtiments administratifs pour réduire l'exclusion sociale (accès au système juridique et administratif) et soutenir les activités économiques et encourager la lutte contre la corruption et prendre des mesures à court terme et à moyen terme pour ne pas décourager les pauvres dans leur initiative.

Il est important d'encourager les initiatives de création d'entreprises privées et les participations au niveau local. Il est également nécessaire de transférer une partie des pouvoirs de prise de décisions et de responsabilités aux collectivités locales. Enfin, on pourra encourager les regroupements d'intérêts collectifs sous forme de mouvements coopératifs ruraux (Associations, Comités, Groupements, Fédérations, etc.) pour relancer les activités économiques.

III.3.2.4 Renforcement de la dynamique communautaire comme stratégie de la lutte contre la pauvreté.

La dynamique communautaire figure parmi les cinq piliers de la stratégie de croissance et de la réduction de la pauvreté. Elle est entendue comme l'organisation de la population de la collectivité des Bahunde en territoire de Masisi en association en vue de se prendre en charge et résoudre les problèmes vitaux de la vie quotidienne. Elle mobilise la population en vue de participer à l'amélioration de la qualité de la vie dans un processus de responsabilisation et de solidarité pour un développement durable. Les ONG, les Agences du

42

système de Nations Unies, les organisations paysannes de producteurs agricoles, l'état et les comités de la société civile constituent le pilier de cette dynamique communautaire.

III.3.2.5 Réduire le nombre et les salaires des expatriés affectés dans différents
programmes dans les Agences et organisations internationales.

Pour que la population pauvre de Masisi puisse tirer profit des interventions de développement en faveur de leurs milieux, un constat a été remarqué selon lequel 60% de fonds sont affectés dans la logistique et les salaires des expatriés et autres nationaux qui occupent les postes de haut rangs et les populations bénéficient des assistances insuffisantes pour leur moyens de subsistances. Il est toujours important de réduire sensiblement le nombre des expatriés et leur salaire pour augmenter l'enveloppe prévue dans la lutte contre la pauvreté afin d'aider la population à pouvoir réduire sensiblement la pauvreté.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)