WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Responsabilité sociétale des entreprises dans les normes IFRS.

( Télécharger le fichier original )
par Nadia LAKHAL
Université Paris Dauphine - Master en finance contrôle de gestion 2009
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
INTRODUCTION

La dernière décennie a été marquée par la prise de conscience que satisfaire l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise constituait un élément stratégique. Cette satisfaction ne repose plus maintenant seulement sur la publication d'informations économiques et financières satisfaisants les actionnaires mais aussi sur la publication d'informations non financières de nature sociale et environnementale. B. Capron, souligne l'émergence de la comptabilité « qualitative » en plus de l'information purement financière: «d'autres branches se sont récemment développées pour satisfaire des besoins d'informations spécifiques (comptabilité sociale, comptabilité des ressources humaines...) »1(*). A présent, les entreprises ont intégrer le fait que leur pérennité ne dépendait plus uniquement du succès financier de leurs activités, mais également de la manière dont elles se conduisent. B. Colasse souligne lui même « l'investissement par la comptabilité [...] de nouveaux pans de la réalité (le social, le sociétal, l'écologique, l'immatériel ...) »2(*).

C'est surtout depuis les années 90 que la publication des rapports sociétaux (social et environnemental) par les grands groupes internationaux ont pris de l'ampleur. En effet, celles-ci ont pris conscience que ces informations relevaient d'un instruments de communication au service de l'entreprise qui souhaitent se montrer citoyennes et responsables dans un contexte marqué par la prise de conscience écologique et le développement durable. En d'autres termes, l'organisation doit s'adresser non seulement aux shareholders mais aussi aux stakeholders. La négation de ce rôle et l'intégration de cette responsabilité nouvelle sont d'autant plus très réprimées par les shareholders. Au delà de cet aspect lié à la communication, nous verrons aussi que la publication de ces informations relève en outre d'une obligation légale pour les sociétés côtées mais également d'une démarche volontariste. Nous vous proposons d'apporter autant de réponses que de réflexions autour de la problématique suivante :

Quels sont les réels enjeux associés aux rapports sociétaux ? Dans quelle mesure s'inscrivent-ils dans une démarche de responsabilisation sociale des entreprises et de prise en compte des parties prenantes ? Quelles en sont leurs force et faiblesses ?

Dans cet exposé nous consacrerons notre première partie au cadre conceptuel des rapports sociétaux. Dans quel contexte et sous quelles pressions les rapports sociétaux ont-ils émergés ? Quelles sont les motivations qui poussent les groupes à diffuser volontairement des informations sociétales ? Quels sont les destinataires des rapports sociétaux ?

La seconde partie de cette étude sera consacrée à une analyse comparative de la diffusion d'informations sociétales de grands groupes côtés. Nous nous attacherons à la forme et au contenu des rapports sociétaux et à leur enjeux stratégiques et de qualité.

* 1 Capron, 2000b, p 410

* 2 B.Oxibar « la diffusion d'information sociétale dans les rapports annuels et les sites internet des entreprises françaises »

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)