WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

RESUME

Face à l'avènement inédit d'outils modernes d'information et de communication combinant à la fois des technologies liées aux télécommunications, à l'audiovisuel et à l'informatique, la manière de communiquer au quotidien des individus ou des groupes a été complètement bouleversée. De même, ces outils modernes de communication, en particulier le téléphone mobile et Internet, ont modifié notre manière d'appréhender les notions géographiques telles que la distance, l'espace, l'éloignement, la proximité. Depuis la fin des années 1990, le champ de la connaissance sur l'usage et l'impact des technologies de l'information et de la communication dans le monde des migrants est en pleine effervescence en France. Notre étude s'inscrit dans cette dynamique et s'intéresse aux usages des outils modernes de communication au sein de la diaspora sénégalaise en France et sur le rôle de ces outils comme facteur d'intégration ou comme vecteur de repli identitaire. Cette migration, comme dans tous les pays où s'est installée une forte communauté sénégalaise (Italie, Espagne, États-Unis, etc.), est organisée en réseaux de différents types. Dans ces réseaux relativement bien structurés, la solidarité entre les membres est quelque chose de fondamental dans la réussite du projet migratoire, les réseaux sont donc au coeur, au centre de tout le processus migratoire. Les réseaux sont impliqués directement ou indirectement dans les flux et l'organisation des conditions générales de la migration sénégalaise vers la France et les autres pôles du champ migratoire international sénégalais. Particulièrement dynamiques tout au long du processus migratoire, de la mise à disposition des ressources financières permettant de financer le voyage jusqu'à la recherche d'emploi en passant par l'hébergement, les réseaux offrent à leurs membres des espaces d'échanges, de réciprocité, d'assistance et de dons. Pour tous les acteurs de la migration sénégalaise en France, le besoin de communiquer occupe une place prépondérante dans les rapports humains. Il s'agira donc de montrer la dynamique des pratiques de communication des migrants sénégalais en France, en mettant l'accent plus particulièrement sur les modes d'usages et les mécanismes d'appropriation du téléphone mobile et d'Internet. Aujourd'hui, l'utilisation du téléphone s'est largement répandue dans les milieux de la migration sénégalaise en France. Ainsi, le téléphone est devenu l'outil privilégié pour communiquer, s'informer, établir des relations de voisinage voire de proximité, nouer des liens d'amitié et professionnels, et aussi surtout pour entretenir et renforcer les relations de longue distance avec les membres de la famille restés dans le pays d'origine. D'autre part, s'il est vrai que les migrants constituent en effet l'essentiel du public auquel s'adressent les contenus web diffusés généralement à partir du pays d'origine, il est aussi intéressant de noter qu'ils jouent un rôle indéniable dans l'émergence et le développement de l'Internet sénégalais, à travers notamment la production de multiples contenus web. Certains d'entre eux font preuve de créativité, de détermination et de professionnalisme afin de mettre en ligne des sites web avec des contenus et des services de qualité sous forme de textes, images et d'autres éléments multimédias. Cette étude vise à observer et analyser les mutations dans les rapports que les migrants sénégalais en France entretiennent à la fois avec leurs territoires d'origine et de résidence, à travers notamment les différents usages et les formes d'appropriation du téléphone mobile et d'Internet. Notre hypothèse centrale met plutôt l'accent sur les usages du téléphone mobile et de l'Internet par les migrants sénégalais en France à la fois pour entretenir un contact instantané et régulier avec le pays d'origine afin de renforcer les liens à distance, mais aussi comme support d'intégration dans le pays de résidence.

Mots clés : réseau, diaspora, migrant, TIC, téléphonie mobile, Internet, pays d'origine, pays de résidence, intégration, repli identitaire, transfert d'argent, transfert de connaissances, e-citoyen, développement.

14

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net