WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.6 La téléphonie par Internet

Nos enquêtes récentes indiquent que les applications «VoIP» ou voix sur réseau IP permettant de téléphoner gratuitement sur Internet remportent un succès vraiment énorme dans les milieux de la migration sénégalaise en France. La technologie de la voix sur IP (VoIP) est une technique qui permet d'effectuer gratuitement des appels téléphoniques via Internet notamment vers toutes les destinations en Europe, en Amérique, en Asie et en Afrique. Pour cela, il suffit de disposer d'un ordinateur connecté à Internet, équipé d'un microphone et des haut-parleurs ou d'un microcasque. Mais surtout, l'ordinateur doit être doté, au préalable, d'un des outils de communication vocale comme Skype, MSN Messenger ou Yahoo Messenger. Ainsi, à partir d'un ordinateur équipé de Skype, il est possible non seulement, d'appeler gratuitement et directement son correspondant, à condition qu'il soit toutefois équipé préalablement lui aussi de Skype, mais aussi de lui envoyer des messages instantanés ou de lui faire parvenir des documents, mais également de partager avec lui des photos, de la musique. Il est aussi possible à partir de Skype de téléphoner vers n'importe quel téléphone, mais à condition cette fois-ci de payer le côut des appels téléphoniques.

Ce qui est valable pour utiliser Skype l'est aussi, d'une manière générale, pour ses concurrents. Autrement dit, les mêmes conditions sont également valables pour utiliser et communiquer oralement sur MSN Messenger et Yahoo Messenger (interopérables tout récemment) qui proposent, d'une façon générale, les mêmes fonctionnalités que Skype. Ces technologies incluent en outre la vidéoconférence qui permet en même temps de voir par caméras interposées convenablement ses interlocuteurs n'importe où dans le monde, à l'aide précisément d'une webcam branchée à l'ordinateur. D'après les réponses recueillies auprès des personnes interrogées, l'engouement prononcé des migrants pour ces technologies permettant de communiquer facilement, sans compter et sans délais, laisse augurer qu'elles commencent peu à peu à s'imposer comme les principaux moyens de communication. En plus, ces moyens de communication commencent par ailleurs à intégrer aussi de nombreux « foyers au Sénégal et aujourd'hui, de plus en plus de familles sont équipées de ces technologies afin de rester en contact avec leurs fils vivant à l'étranger »135. Les résultats de nos enquêtes suggèrent aussi que ces technologies sont

ces téléfilms en provenance du Brésil, de l'Argentine ou du Mexique au détriment de la production culturelle nationale.

135 L'usage du mobile en Afrique vu par les étudiants sénégalais de Lille.

265

adoptées au sein des communautés sénégalaises basées aux Etats-Unis, au Canada, en Italie et partout ailleurs. Il convient donc de souligner que ces technologies apparaissent de plus en plus comme le moyen idéal, pour beaucoup de migrants, de communiquer avec les membres de la famille et les amis présents en France ou restés au Sénégal ou encore installés ailleurs dans un autre pays. Ce qui contribue fortement à étendre les bassins de relations et à renforcer les relations au sein des réseaux.

On peut penser que ces technologies pourraient également contribuer, d'une certaine façon, à favoriser la pénétration et le développement d'Internet en Afrique. En tout cas, pour ce qui est du Sénégal, où presque 70% des ménages comptent au moins un membre de la famille à l'étranger, il serait très intéressant d'accorder une attention particulière et de se pencher en profondeur sur ce phénomène qui risque, comme nous le confirme la majorité des personnes interrogées, d'apporter naturellement de profonds bouleversements dans la société sénégalaise. Il faut bien constater, à ce jour, que la gratuité de tels services pourrait évidemment constituer un atout réel et non inestimable en faveur de la promotion d'Internet au Sénégal. Si en très peu de temps, de nombreux migrants se sont équipés ou envisagent de s'équiper en ordinateurs connectés à Internet, c'est pour pouvoir pleinement profiter des avantages liés aux possibilités de communiquer en temps réel. Même si à ce stade de nos observations, il est très tôt pour l'affirmer de façon catégorique, on peut naturellement penser, au vu des témoignages recueillis et de l'enthousiasme qu'elles suscitent, que ces technologies permettant de téléphoner et de dialoguer et discuter gratuitement et en temps réel avec des interlocuteurs localisés partout dans le monde vont certainement contribuer à favoriser davantage l'insertion des technologies de l'information et de la communication dans les milieux de la diaspora sénégalaise en particulier et dans leur pays d'origine en général.

De même, les techniques de communication invitent à réinterroger, à remettre en question les notions géographiques telles que la distance, l'éloignement, le temps, la frontière spatiale. Ce sont les notions d'instantanéité, d'immédiateté et de temps réel qui semblent aujourd'hui complètement revigorées, renforcées et favorisées par ces technologies de pointe de plus en plus sophistiquées.

Disponible sur :

http://lelab.politechnicart.net/?q=2009/1/12/lusage-du-mobile-en-afrique-vu-par-les-%C3%A9tudiants s%C3%A9n%C3%A9galais-de-lille, mis en ligne le 01/01/2009, consulté le 26 mars 2009.

266

Ces technologies offrent en outre des possibilités extraordinaires en termes de gains de temps, donc d'efficacité, de même qu'en termes d'économies d'argent. Elles constituent par conséquent un moyen extrêmement important pour nouer des relations de partenariat ou pour collaborer avec des collègues. Dans un pays comme le Sénégal où les problèmes de mobilité causent des dommages extrêmement préjudiciables à l'économie nationale, il nous semble qu'il serait tout à fait judicieux que tous les acteurs de développement (l'État, les partenaires internationaux, le secteur privé, la société civile) tentent rationnellement d'exploiter davantage les potentialités énormes de ces technologies de communication gratuite par la voix sur Internet.

Force est d'admettre que ces moyens simples, pratiques et exceptionnels de communiquer gratuitement et instantanément avec des personnes situées aux antipodes remportent un succès indéniable et risquent d'autre part de provoquer de profonds bouleversements dans le secteur traditionnel des communications qui doit trouver des moyens de s'adapter et de relever le défi.

Aujourd'hui, de la même manière qu'ils possèdent une adresse électronique, de nombreux migrants sénégalais possèdent un compte Skype, ou un compte MSN Messenger ou bien encore un compte Yahoo Messenger. C'est un moyen de contact, une adresse qui permet d`être localisée à travers le cyberespace à partir de n'importe quel lieu disposant du réseau Internet. Pour beaucoup, ces technologies révolutionnaires donnent l'impression de vivre simultanément dans deux lieux distincts, c'est-à-dire en même temps en France et au Sénégal.

6.6.1 Skype, un cadeau tombé du cyberespace pour

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net