WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

« communiquer sans compter » avec la famille et les amis proches et lointains

Skype reste la technologie de la voix sur IP la plus utilisée au sein de la communauté sénégalaise en France. Par conséquent, l'on ne s'étonnera pas, du fait notamment de son non interopérabilité avec ses concurrents, c'est-à-dire utilisation possible exclusivement et uniquement entre ordinateurs équipés de Skype, qu'il soit également très largement utilisé au Sénégal comme dans les autres pays d'implantation de la communauté sénégalaise. Aujourd'hui, de nombreux ordinateurs, à travers le monde, sont équipés de

267

Skype. Dotés d'un compte Skype, on peut appeler gratuitement un correspondant équipé de Skype et localisé au Sénégal, en France et n'importe où dans le monde sans se soucier du coût, du temps et de la distance. De même, il est possible aussi, en payant, d'appeler avec Skype vers des lignes téléphoniques fixes et des téléphones mobiles. Selon les différents sites consultés, il semblerait que Skype compte désormais plus d'une centaine de millions d'utilisateurs. Ce qui lui laisserait une longueur d'avance assez nette sur ses concurrents immédiats.

Les migrants sénégalais en France s'en servent beaucoup pour appeler très régulièrement les membres de la famille et les amis au Sénégal, en France, en Italie et aux Etats-Unis. Certains s'en servent également pour trouver des opportunités d'investissement au Sénégal. C'est le cas par exemple de M. D. et I. S., deux sénégalais établis à Paris où ils travaillent tous les deux au sein de l'entreprise SAGE France, le premier comme chef de projet informatique et le second comme consultant formation. Désireux d'investir au Sénégal, M. D. et I. S. proposent aux responsables de JTS France, une entreprise spécialisée dans la vente de semences et la vente et la location d'accessoires de jardinage, d'ouvrir une filiale au Sénégal. JTS Sénégal sera sous la responsabilité d'un ingénieur agronome sénégalais du nom de M. G. Ce dernier, un passionné des TIC, a fait ses études à Gembloux en Belgique. Les contacts entre les différents partenaires ont pu être noués grâce à Skype. En effet, durant près de trois mois, les échanges se sont faits uniquement par l'intermédiaire de Skype. En mars 2009, M. D. et I. S., accompagnés de leurs partenaires français, partent pour mettre en place JTS Sénégal. Des réunions de coordination sont régulièrement organisées sur Skype entre M. G. et la direction générale de JTS France d'une part et entre M. G. et les autres actionnaires de JTS d'autre part. Skype peut donc être aussi un outil particulièrement efficace d'investigation économique, de travail et de collaboration. Aujourd'hui encore, l'essentiel des réunions se déroulent sur Skype.

D'un autre côté, suite à l'émission « Diaspora » au cours de laquelle étaient invités M. G. résidant au Sénégal et O. B. résidant au Etats-Unis, ces deux compatriotes décident de créer l'ONG Dimbalante. Grâce à Skype, M. G. et O. B. ont appris à mieux se connaître virtuellement et à jeter les bases qui vont aboutir au démarrage des activités de leur ONG. Les membres de l'ONG se sont servis de Skype pour collecter des fonds aux Etats-Unis afin de venir en aide à une jeune fille sénégalaise qui devait subir une opération du

268

coeur. Finalement, c'est presqu'au bout d'un an de dialogue virtuel que les deux collaborateurs vont finir par se rencontrer physiquement au Sénégal en mars 2010.

Autre exemple, les contributions diverses via Skype sur la déroute du régime libéral du président Abdoulaye Wade aux élections locales du 22 mars 2009 dans l'émission Diaspora d'Amath Diouf ont permis sans aucun doute d'enrichir le débat politique, en facilitant la participation active des membres de la diaspora sénégalaise.

Site web 14. Page personnelle de Moda Gueye sur Skype

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net