WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.7 Ferveur et adhésion aux sites web de réseaux sociaux en

ligne : Facebook et hi5

Actuellement, on assiste à une vogue croissante des réseaux sociaux ou sites communautaires. C'est d'ailleurs l'une des technologies du web 2.0 les plus populaires de nos jours. Le web communautaire et interactif 2.0 a incontestablement apporté plus de dynamisme dans les sites web et a aussi accru les possibilités de relation et d'interaction entre les utilisateurs. Grâce aux applications web 2.0, le nombre d'internautes a considérablement augmenté un peu partout à travers le monde. La population d'internautes dans le monde était estimée à près de 800 millions en 2003. Le nombre d'internautes sur la planète serait estimé aujourd'hui à plus d'un milliard de personnes. L'Internet social ou plus précisément la communication interindividuelle en ligne a véritablement explosé avec les sites de réseaux sociaux. En effet, la création des sites des communautés en ligne s'est rapidement développée au cours de ces dernières années. Il en existe à présent une dizaine sur Internet tels que Facebook, MySpace, Viadeo, Linkedin, hi5, Tagged, Bebo, Les copains d'avant, Trombi.com, etc. Des millions de personnes dans le monde entier se sont inscrites sur ces sites afin de retrouver d'anciens amis, de renouer le contact entre eux, de partager des souvenirs et aussi les moments présents. Les utilisateurs de ces réseaux communautaires peuvent partager des

275

informations, des photos, de nombreux documents multimédias ainsi que bien d'autres centres d'intérêt. Il suffit maintenant de s'inscrire au préalable et ensuite d'aller sur ces réseaux, et en particulier Facebook pour retrouver des amis, des camarades de classe ou autres connaissances perdus de vue il y a très longtemps. En fait, les sites de réseautage social offrent en général aux utilisateurs plusieurs options qui leur permettent d'entrer en contact, d'interagir, en somme d'évoluer quasi naturellement dans ces environnements virtuels à peu près de la même manière que dans leur environnement physique. En avril 2009, Facebook était classé cinquième site le plus visité au monde selon Alexa Internet, rassemblant plus de 200 millions de personnes partout à travers la planète. Facebook obtient un succès énorme auprès des jeunes migrants sénégalais plus particulièrement.

Nous avons observé à quel point un groupe de jeunes migrants sénégalais, dont la plupart sont basés à Paris et Rennes avec une moyenne d'âge de 24 ans, est devenu un féru de Facebook. Les photos des soirées entre amis en France publiées sur Facebook sont partagées avec non seulement les amis en France, mais aussi au Sénégal, au Canada, aux États-Unis, etc. Elles sont partagées avec des compatriotes Sénégalais et aussi avec des amis français et étrangers membres du groupe en France. Ce groupe d'amis consacre une bonne partie de son temps sur Facebook où ils ont construit un solide réseau social en ligne. La liste des contacts est composée en majorité par les amis. Même si on peut trouver parfois des membres de la famille dans les contacts, ces réseaux semblent surtout être avant tout constitués pour une bonne partie par les amis et les connaissances. C'est pourquoi d'ailleurs ils sont qualifiés par certains de réseaux d'amis. Les utilisateurs ont d'une façon générale la possibilité de rendre leurs profils visibles à tout le monde ou seulement à un cercle restreint de personnes figurant sur la liste de contacts.

276

Site web 16. Page personnelle de Moda Gueye sur le réseau communautaire Facebook

Actuellement, on remarque aussi que de petits réseaux sociaux sont en train de se mettre en place sur des sites comme hi5. Fondé en 2003, hi5 comptait en 2008 plus de 80 millions de membres enregistrés. L'utilisateur a la possibilité d'entreposer gratuitement des informations diverses, de publier des photos et de la musique sur sa page personnelle pour être accessibles à tous les utilisateurs présents sur sa liste de contacts et de relations. Avec la multiplication des utilisateurs qui invitent à chaque fois d'autres utilisateurs à rejoindre ces réseaux en ligne, on assiste de plus en plus à la constitution de nombreuses communautés virtuelles. En réalité, les utilisateurs des sites Internet de réseau social en ligne ne cessent de croître partout à travers la planète. Le web 2.0 a véritablement contribué au développement des relations sociales sur Internet.

Les migrants trouvent ainsi à leur disposition de nouvelles applications qui leur permettent de communiquer plus facilement sur Internet. La distance géographique subit encore une fois de plus les coups de butoir que ne cessent de lui infliger les TIC en général et Internet en particulier depuis quelques années. Les contraintes spatiales ont fortement diminué au niveau de la mise en relation des individus, la distance s'est rétrécie dans des proportions considérables. Les possibilités d'atteindre à tout moment les personnes avec lesquelles on souhaite converser ou partager des photos et des vidéos se multiplient.

277

Site web 17. Page personnelle de Moda Gueye sur hi5

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net