WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les addictions et les trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité© chez l'adulte : le dépistage chez 47 patients héroà¯nomanes.

( Télécharger le fichier original )
par Wassim CHEHADE
Université d'Angers IFTIC - DiplàƒÂ´me interuniversitaire d'addictologie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.3. Les facteurs environnementaux :

De nombreux facteurs environnementaux jouent en effet un rôle dans la survenue du TDAH (cf. tableau 3).

Tableau 3

Facteurs de risque environnementaux du TDAH (modifié de Cohen, 2009 [15 ,22]).

Facteurs toxiques et périnataux influencant le cerveau au cours de la grossesse ou du développement

Alcool, tabac et autres abus des substances pendant la grossesse Exposition à des niveaux excessifs de plomb Malnutrition

Naissance prématurée, petit poids de naissance

Variables micro-

environnementales influencant l'enfant et /ou sa famille de

Faible niveau socioéconomique

Faible niveau d'éducation des parents

Séparation précoce

Mère isolée (père absent)

Maternité précoce

Abus sexuel et/ou maltraitance

Violence familiale et/ou alcoolisme

Parents présentant un trouble mental (dépression maternelle ; personnalité

antisociale)

Utilisation parentale de punitions excessives par opposition aux

Encouragements

Variables macro-

environnementales dont

l'influence se situe à un niveau plus général

Résidence urbaine

Minorité en situation sociale d'exclusion ou de discrimination Exclusionscolairequifavoriseledésavantagesocialetlamésestimedesoi Culture violente et compétitive

Exposition excessive à la télévision (surtout entre un et trois ans)

 

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 22

6.4. Les liens entre le TDAH et les addictions :

Les sujets hyperactifs [15, 40] ont souvent des traits de tempérament qui sont des facteurs de risque pour développer des addictions, comme la recherche de nouveauté, l'impulsivité, l'exploration de l'environnement, l'excitabilité et le caractère colérique. Ces caractéristiques pourraient expliquer en partie un plus grand risque de développer un trouble addictif parmi les sujets hyperactifs.

Le TDAH [14] est fréquemment associé à un déficit de l'autocontrôle, des épisodes de fléchissement thymique, de démoralisation et un sentiment d'échec. L'automédication dans le cadre d'un TDAH est une hypothèse plausible, c'est-à-dire que le sujet hyperactif pourrait débuter la consommation d'une substance, sélectionnée en fonction de son action psychopharmacologique pour atténuer des symptômes déplaisants.

6.4.1. Le TDAH et le tabac

Le tabac a été décrit comme un produit pouvant améliorer certains symptômes du TDAH. Certains sujets hyperactifs décrivent une amélioration de l'attention et de leurs fonctions exécutives lorsqu'ils fument. Le tabac pourrait donc être une substance utilisée dans un but d'automédication, la nicotine ayant des propriétés de stimulation de l'attention et de diminution de la distractibilité chez les animaux et chez les sujets fumeurs [14].

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net