WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les addictions et les trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité© chez l'adulte : le dépistage chez 47 patients héroà¯nomanes.

( Télécharger le fichier original )
par Wassim CHEHADE
Université d'Angers IFTIC - DiplàƒÂ´me interuniversitaire d'addictologie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 23

6.4.2. Le TDAH et la cocaïne

L'hypothèse d'une appétence sélective pour les substances psychostimulantes illicites chez les sujets ayant un TDAH a été envisagée [9, 13]. D'après l'expérience clinique de Castaneda et al [9], certains sujets hyperactifs rapporteraient une réaction «paradoxale» à la cocaïne. Au lieu de ressentir une excitation et une exacerbation de leur symptomatologie psychiatrique, la cocaïne induirait chez eux des effets bénéfiques «paradoxaux» : relaxation, anxiolyse, stabilisation de l'humeur, amélioration de l'attention sélective, augmentation de la capacité à s'engager dans des activités productives et absence d'effets euphorisants.

6.4.3. Le TDAH et le cannabis

Certains patients traités avec des cannabinoïdes (de synthèse ou phyto) ont témoigné des améliorations [4].

Un cas clinique [39] publié montre une amélioration importante des échelles cognitives chez un patient adulte atteint de TDAH qui a consommé du THC.

L'étude de Faraone et col[21] (2007) qui consiste à comparer la consommation des SPA entre les personnes avec TDAH et un groupe témoin, montre que l'usage du cannabis et du tabac était le plus significatif pour le groupe de personnes ayant un TDAH.

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 24

6.4.4. Le TDAH et autre addiction

L'étude de Yen [25] (2007) sur l'addiction à l'internet à propos de 338 adolescents et les comorbidités psychiatriques montrent qu'il y a un taux élevé de cyberaddiction chez les patients qui souffrent de TDAH (43.39%), dépression (32.75%), phobie social (27.07%) et hostilité (67.72%).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net