WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mémoire, identité et dynamique des générations au sein et autour de la communauté harkie. Une analyse des logiques sociales et politiques de la stigmatisation.

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel BRILLET
Université Paris IX Dauphine - Doctorat de sciences politiques 2007
  

précédent sommaire suivant

- 1. Un esprit simple : le harki, produit passif de l'aliénation coloniale 365

- 2. Un esprit rude : le harki, exécuteur des basses besognes de la répression 367

- Sur le souvenir de la répression de la manifestation du 17 octobre 1961 et la manière dont il participe de la stigmatisation des anciens harkis dans la geste intellectuelle de la guerre d'Algérie 368

- Une personnalisation opportune ? La focalisation sur les « harkis de M. Papon » (Marcel Péju) 373

Partie 3

Ce que veut dire être harki dans l'ordinaire des relations sociales et familiales 379

I. De la confusion à la forclusion : le rapport à la mémoire familiale et la façon dont il peut (ou non) produire la honte chez l'enfant 384

A. « Une indicible histoire » (Mohand Hamoumou) ou l'histoire d'une honte "partagée" 388

- 1. La difficulté d'en parler (du côté des pères) 390

- 2. La résistance à la recevoir (du côté des enfants) : l'évitement du conflit ou la délicate transgression du tabou paternel 399

B. « Le manque du père de l'avoir introduit au monde » (Jacqueline Palmade) : un obstacle à la « dynamique de l'appropriation » (Jean-Pierre Terrail) 402

II. La construction routinière du rapport Nous / Eux ou la difficulté d'être soi dans l'ordinaire des relations sociales 408

A. L'infirmation de soi dans le regard d'autrui ou la sur-exposition des enfants de harkis aux exo-définitions de soi 411

- 1. La dépossession de soi par l'amalgame : le "délit de faciès", forme ordinaire de déni d'une mémoire singulière 412

- 2. La dépossession de soi par la flétrissure ou la rémanence transgénérationnelle du stigmate d'infamie 417

B. Le maniement du stigmate ou « les difficultés qu'éprouve l'individu «discréditable» à contrôler l'information sur lui-même » (E. Goffman) 424

- 1. L'effort de neutralisation des préjugés liés au faciès, ou « le surmarquage des attributs de francité » (Mohamed Kara) 426

a) L'usage de « désidentificateurs », ou comment ne pas « être parlé par son corps » (André Gorz) 426

b) La stratégie de divulgation de l'identité intime 430

- 2. L'effort de conformation aux anticipations normatives des populations issues de l'immigration maghrébine, ou « le surmarquage des attributs de l'arabité » (Mohamed Kara) 432

III. L'écartèlement des identifications au niveau du Moi : le concept de triangle de stigmatisation et la notion de « déchirement » (V. de Gaulejac) 436

A. Le concept de triangle de stigmatisation 436

- 1. Un triangle "catégoriel" 436

- 2. Un triangle "existentiel" 437

B. La notion de « déchirement » (Vincent de Gaulejac) : « l'insécurité ontologique des enfants de harkis, entre irrésolution identitaire et ambivalence des sentiments filiaux » (Mohamed Kara) 440

Partie 4

Ce que recouvrer ses capacités de symbolisation veut dire 453

I. Remonter aux sources de la honte : la reconnaissance comme travail de dégagement (au sein de la communauté harkie) 458

A. La mobilisation du sujet pour sauvegarder son unité (dimension individuelle) 459

- 1. « Le besoin de savoir à qui et à quoi nous devons d'être ce que nous sommes » (P. Nora) ou la nécessaire transgression du tabou paternel (niveau intime) 461

- 2. Le besoin de s'opposer pour se poser ou l'expression de la différence avec la deuxième génération issue de l'immigration (niveau interpersonnel) 467

B. La lutte pour la réhabilitation de la figure du père ou la nécessaire mise en cause des valeurs et vecteurs symboliques qui légitiment la stigmatisation (dimension collective) 472

II. Réparer les termes de l'échange : la reconnaissance comme travail de l'écart (autour de la communauté harkie) 478

précédent sommaire suivant