WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La production des biocarburants en picardie: quelles perspectives pour là¢â‚¬â„¢agriculture régionale?


par Christine Cheveau
Université Nanterre Paris X - Master de géographie 2006
  

précédent sommaire suivant

4°) Un développement embryonnaire :

Il existe un intérêt réel des agriculteurs pour le pressage du colza à la ferme, mais qui n'est pas centré que sur la production de biocarburants : il s'agit d'une démarche plus globale visant d'une part à la réduction des coûts d'approvisionnement des exploitations, avec l'utilisation de l'HVP mais aussi des tourteaux en autoconsommation, et/ou d'autre part à l'augmentation de la valeur ajoutée à la ferme des produits vendus sous forme d'huile carburant ou autres.

Par ailleurs, certains organismes collecteurs d'oléagineux pourraient également investir dans des presses, et produire de l'huile végétale à destination de la carburation agricole, mais aussi de systèmes de chauffage pour des entreprises ou des collectivités.

Compte-tenu de l'importance des tourteaux dans cette production, ce seront certainement les exploitations en polyculture-élevage qui s'intéresseront le plus à l'HVP : dans ce contexte, la Picardie, qui n'est pas une grande région d'élevage, sera peut-être moins engagée dans ce type de filière courte que d'autres régions.

Ainsi, après une phase de stagnation, le développement de la production des biocarburants en France connaît une forte relance, qui se traduit par une multiplication des projets, tant au niveau des circuits longs que des circuits courts de production. La Picardie demeure cependant dominée par les besoins générés par les circuits longs. De plus, la région pourrait aussi participer à l'approvisionnement d'usines d'autres pays de l'Union européenne

précédent sommaire suivant