WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception d'un service vidéo pour terminaux portables de type smatphone.

( Télécharger le fichier original )
par Rodrigue MOUNJOUOPOU MONJOUO
ECOLE SUPERIEURE MULTINATIONALE DE TELECOMMUNICATIONS DE DAKAR - Ingénieur de conception des t&;eacute;lécommunications 2009
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 4 : Gestion du Service Mobile

IV.1 Définition des concepts

Le protocole Wap

La tentation était grande de relier le réseau de téléphonie mobile et le réseau Internet. C'est ce que réalise le WAP. Le WAP, pour Wireless Applications Protocole (en français : Protocole d'Application Mobile), a pour but de fournir un accès Internet à des terminaux comme les téléphones portables mais aussi aux assistants personnels numériques comme les Smartphones ou les Pockets sous Windows CE.

27

Mémoire Ingénieur des Travaux des Télécommunications-ESMT-Monjouo M. Rodrigue

Techniquement, ce lien est effectué par une passerelle [ou Gateway] qui a comme fonction d'assurer la liaison entre le Web et le réseau téléphonique commuté. Pour cela, elle procède d'abord à la conversion du protocole Wap en HTTP et TCP/IP. Elle compile ensuite le contenu Wap afin de réduire le volume d'informations à transmettre et ainsi limiter les besoins en bande passante. De la façon de travailler du Gateway dépendra parfois le rendu de votre site Wap.

Figure II.1 : architecture synoptique du Wap

Le standard Wap comporte toute une hiérarchie de services et de protocoles qui fonctionnent en couches superposées.

Le Wap utilise le réseau mobile comme réseau porteur [bearer]. Il y a bien entendu la norme Gsm mais les autres réseaux de transmission de données comme le CSD, le SMS ou le CDMA sont compatibles.

La couche transport assume la communication (le transport) entre le gateway et le terminal Wap. Le protocole utilisé est le Wireless Datagram Protocol ou WDP.

La couche (optionnelle) de sécurité assure l'intégrité des données transmises, leur authenticité et leur confidentialité grâce au Wireless Transport Layer Security ou WTLS.

La couche transaction avec le Wireless Transaction Protocol ou WTP garantit la bonne conclusion des transactions sous forme de requêtes-réponses.

Au-dessus, on trouves la couche session assurée par le Wireless Session Protocol ou WSP.

Et enfin, la couche Wireless Application Environnement ou WAE définit l'environnement Wap dont le format de fichiers en WML, le format des images et des exécutables comme le WMLScript ou autres.

Conception d'un service vidéo pour terminaux portables de type Smartphones

28

Conception d'un service vidéo pour terminaux portables de type Smartphones

Projet CLIPCLAP -Monjouo M. Rodrigue Ing. Télécom

Figure II.2 : architecture protocolaire du Wap

Le langage WML

Tout comme le Web parle le Html, le langage utilisé sur le Wap est le WML pour Wireless Markup Language. Le WML est donc également un langage de balises [markup] mais là s'arrête la similitude avec le Html car le WML est en fait dérivé du XML dont il reprend les règles et la syntaxe. Le WML est régit par le Wap Forum, groupe ouvert où se retrouve quelques 90 compagnies dont Ericsson, Motorola, Nokia... et qui a comme objectif d'élaborer des standards pour la technologie du Wap et son langage le WML. Le Wap Forum fonctionne en quelque sorte comme le World Wide Web Consortium (W3C) pour le Web.

Le WML connaît déjà différentes versions :

- Le WML 1.0 Cette spécification n'a jamais été réellement mise en oeuvre.

- Le WML 1.1 La version la plus courante pour les terminaux disponibles en 2001.

- Le WML 1.2 Cette version bien qu'elle intègre le WMLScript, ne change pas grand chose au wml.

- niveau des balises. Elle n'est encore que peu supportée par les terminaux actuels.

Le W3C, conscient que le langage Html était arrivé en bout de course, a travaillé pour mettre à jour un nouveau langage sur le Web c.-à-d. le XML pour EXtensible Markup Language]. Le XML est ce qu'on appelle un métalangage soit un ensemble de règles et de prescription pour

29

Conception d'un service vidéo pour terminaux portables de type Smartphones

Mémoire Ingénieur des Travaux des Télécommunications-ESMT-Monjouo M. Rodrigue

permettre d'inventer de nouveaux langages (voir le Extensible) avec ses propres balises. Le WML utilisé comme langage du Wap est un de ces "enfants" du XML.

Figure II.3 :Structure du WML

Le XML, tout comme le HTML est issu du SGML qui est le langage de référence en milieu professionnel pour la gestion électronique des documents Cependant, il s'en rapproche davantage dans le sens où l'ont peut dire que XML est une forme accessible du SGML, car ce dernier est trop complexe pour s'afficher directement sur le WEB.

Il est important de retenir pour la suite que le WML n'est pas un Html simplifié ou du Html "light" comme d'aucuns le prétendent, mais que le WML est un langage issu du XML dont il reprend les règles pour le moins spécifiques.

L'héritage du XML

Le WML étant issu du XML, des règles bien spécifiques au XML seront d'application lors de l'écriture des site Wap en WML.

L'écriture du XML est très "stricte" et doit respecter impérativement les règles suivantes.

Tout document XML ou d'un langage dérivé commence par la déclaration, <?XML version="1.0">. Jamais de ligne vide ou d'espaces au début du document.

30

Projet CLIPCLAP -Monjouo M. Rodrigue Ing. Télécom

Lorsque l'application ne contient pas ses propres définitions de balises (elle n'est donc pas

"standalone"), il faudra lui spécifier le DTD Document Type Definition externe utilisé ainsi que l'adresse où le navigateur pourra le trouver.

Le XML est "case sensitive" pour l'écriture de ses balises. Il faut donc veiller à l'usage uniforme dans tout le document de l'encodage des balises de l'usage des majuscules et minuscules.

Toute balise ouverte doit impérativement comporter une balise de fermeture. Terminé par exemple avec les balises <P> orphelines. Ce sera toujours la forme <P> ... </P>. Les balises uniques comme le saut de ligne comporteront elles aussi un indice de fermeture soit une barre oblique [slash] de fin. On écrira donc en XML, <BR/>, <IMG SRC="xxx.gif"/>

Les spécifications des attributs doivent toujours être entourée de guillemets. Comme c'était déjà le cas en HTML mais qui dont l'absence était déjà acceptée par les derniers navigateurs.

L'imbrication des balises devra être proprement respectées.

Tout ceci illustre bien que le XML impose un strict respect de sa syntaxe. Un document XML doit pour être valable, voire opérationnel, être "well-formed", c-à-d d'une forme impeccable. La punition est sévère : à la moindre faute, le document XML et donc WML ne s'affichera pas !

C'est peut-être là que se situeront les principales surprises des Wap-develloper car les navigateurs Html et surtout Microsoft Internet Explorer ont tendance à être de plus en plus permissifs avec le codage Html de référence. Alors qu'une page Html mal rédigée s'affiche souvent vaille que vaille, une page WML doit être parfaite, sinon rien ne s'affichera.

Réalités et perspectives

Le Wap est entouré d'une immense bulle médiatique et commerciale mais force est de constater que, sans remettre en cause son concept et ses énormes perspectives, la réalité est plutôt contraignante :

L'écran d'affichage d'un mobile est on ne peut plus réduite. Il faudra donc abandonner les prétentions littéraires. L'information transmise devra être brève et concise ! La taille actuelle des écrans avoisine les 96 pixels sur 60 pixels soit 5 lignes avec 13 caractères par lignes [Nokia 6210].

L'image ci-dessous illustre la taille d'un écran de mobile par rapport à celle d'un écran d'ordinateur en résolution 800x600.

Conception d'un service vidéo pour terminaux portables de type Smartphones

31

Conception d'un service vidéo pour terminaux portables de type Smartphones

Mémoire Ingénieur des Travaux des Télécommunications-ESMT-Monjouo M. Rodrigue

Figure II. 4 : Comparaison d'écran de portable et d'écran de PC

Les perspectives et potentialités futures

La téléphonie connaît un développement fantastique. On peut s'attendre très rapidement à des progrès considérables à court terme. D'autant que les outils empruntés à la communication sur Internet sont disponibles. Après l'éclatement de la bulle médiatique et la mise en place de nouvelles technologies, le Wap et sa disponibilité vers l'outil Internet à tout moment, doit connaître un avenir grandissant et florissant. Le Wap est encore en ce début de siècle à l'ère préhistorique !

Bien qu'elle restera physiquement limitée, la taille de l'écran des mobiles ira croissante. Les écrans en 256 couleurs sont d'ores et déjà annoncés.

Avec les nouvelles normes annoncées (GPRS, UMTS), les débits devraient être rapidement à la hausse. La vidéoconférence ou la visualisation d'un film sur votre mobile n'est déjà plus du domaine de la fiction. Et pour le son, il est déjà disponible.

Le Wap (pour rappel issu du XML) est l'instrument tout désigné pour la consultation rapide de bases de données.

Les enjeux publicitaires et le ciblage marketing qu'il constitue pourrait à terme rendre le Wap gratuit.

Les outils pour développer

Pour développer un site Wap, on a besoin:

d'un éditeur WML ou simplement d'un éditeur de texte d'un émulateur Wap pour votre PC. d'un kit de

32

développement (developer toolkit).

Conception d'un service vidéo pour terminaux portables de type Smartphones

Projet CLIPCLAP -Monjouo M. Rodrigue Ing. Télécom

L'éditeur WML

Le Wml tout comme le xHtml est du format texte. En outre les balises ne sont pas légions. Pour faire un fichier Wml, un éditeur de texte comme

Bloc-notes ou Notepad sous Windows ou Simpel Text sous Macintosh fait très bien l'affaire. A condition d'enregistrer le fichier sous l'extension de fichier .wml ou en htm mais en précisant la DTD du xhtml.

Un émulateur Wap

Les émulateurs Wap vont reproduire sur un PC, le site Wap que l'on pourra consulter à partir de son mobile. C'est donc un outil indispensable pour le développement. Nos suggestions reprennent spécialement les émulateurs avec lesquels on peut consulter un site Wap en local à partir de son disque dur et non à partir d'une adresse http sur le Web.

Un kit de développement

Les kits de développement proposés par les constructeurs sont la meilleure solution pour les wap-développeurs. D'abord, il suffit de s' identifier pour disposer gratuitement de ses outils peu ordinaires. En outre, vu les problèmes de compatibilité du Wap entre les marques et les types de mobile, c'est une solution idéale pour tester son site. Bien entendu leur prise en main est moins intuitive que les éditeurs précédents mais ce sont de véritables outils pratiques pour professionnels.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy