WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le processus de création dans le milieu du Cirque nouveau

( Télécharger le fichier original )
par Angélique Reculeau
Université Bordeaux 3 Michel de Montaigne - DUT carrières sociales 2011
  

précédent sommaire suivant

c- Bilan de l'élève

L'élève a donc retenu de cette étape de recherche qu'il était essentiel de se fixer un objectif avant de commencer la recherche des mouvements, des figures ou des postures. De plus il a retenu qu'il était important pour lui de ne pas passer directement à l'improvisation après avoir eu le sujet de recherche mais qu'une phase de réflexion sur les thèmes a abordé était nécessaire. Ecrire ce qu'on a trouvé est important pour se rappeler même lors d'improvisation.

L'improvisation permet quant à elle de trouver des éléments grâce au hasard des gestes effectués, ce qui est intéressant.

Durant les phases de blocage ou de saturation on peut travailler sur d'autres « chemins », il est vrai que parfois des choses peuvent survenir inconsciemment . Il a été noté que souvent les « déclics » sont apportés par une source extérieure ( autres élèves, intervenants, professeurs...). D'où l'importance de ne pas se priver d'un regard externe. Les critiques permettent quant à elles une remise en question, parfois trop absorbés dans leur travail les élèves dérivent de l'objectif premier.

Quand il y a beaucoup de matières trouvées lors des étapes de recherche, les caractéristiques de sélection sont pour ces élèves : la technique, l'effet produit visuellement ainsi que la cohérence avec le thème choisi.

Notons aussi que la mémoire a joué un rôle important dans cette création, les élèves ont emmagasiné tout un tas de techniques, de figures, d'émotions auparavant lors de leur précédent enseignement et s'en serve afin de créer leur numéro.

d- Les points intéressants durant cet échange et utiles à développer

Nous nous sommes rendus compte que l'imposition d'une contrainte permettait de diriger les artistes, tout en leur laissant une part de liberté ce qui leur laisse une part de création importante. La contrainte est donc un matériau de création indispensable et s'articule sous différentes formes que nous développerons. Nous avons eu une discussion sur la notion du jeu qui s'est révélée être elle aussi intéressante à élargir ainsi que la place du public lors d'une représentation. Le fait d'écrire est également intéressant : quelles notations utiliser pour concevoir une création ? Ce qui se déroule après la création est aussi important, l'oeuvre créée peut-elle évoluer ?

Après avoir effectué cet entretien fort enrichissant, plusieurs moyens et techniques faisant parti du processus de création ont été relevés. Ils ont pu être développé grâce aux rencontres avec Maryka Lissardi, metteur en scène de la Bivouac Compagnie ainsi qu'aux études menées par différents chercheurs.

précédent sommaire suivant