WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La lutte contre le blanchiment d'argent dans le système économique et financier en Afrique: analyse critique des procédures existantes et propositions d'axes d'améliorations

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Yves ANGRA
Institut national polytechnique de Yamoussoukro  - BAC+5 en finances- comptabilité  2009
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 4: La lutte contre le blanchiment de capitaux: un enjeu mondial

De nombreuses actions ont été menées par différents organismes au plan international

pour lutter contre le phénomène du blanchiment d'argent. Ce chapitre s'intéresse à quelques unes des actions internationales les plus importantes dans cette lutte.

IV-!: Le Groupe d'Action Financière contre le blanchiment d'argent (GAFI)

Il a été créé par le G-7 13 lors du sommet de l'Arche à Paris en 1989, en réponse à des préoccupations croissantes au niveau international concernant la lutte contre le blanchiment de capitaux. C'est un groupe d'action rassemblant des représentants des Etats membres du G-7, de la Commission Européenne et de sept autres pays. Il n'a pas de structure définitive. Jusque là aucune organisation internationale n'était mise en place afin de créer une coopération pour lutter contre le blanchiment d'argent.

Le Groupe d'action financière (GAFI) est un organisme intergouvernemental qui a pour objectif de concevoir et de promouvoir des politiques de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, aussi bien à l'échelon national qu'international. Ce Groupe d'action est donc un organisme de décision qui s'efforce de susciter la volonté politique nécessaire pour réformer, au sein de chaque pays membre, les lois et réglementations dans les domaines de sa compétence.

13 Il s'agit du groupe des 7 pays les plus industrialisés du monde a savoir la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre, la Chine, les Etats Unis et la Russie.

Le GAFI surveille les progrès réalisés par ses membres dans la mise en cuvre des mesures nécessaires, examine les techniques et contre-mesures propres au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme, et encourage l'adoption et la mise en cuvre des mesures adéquates au niveau mondial. Ce Groupe d'action réexamine sa mission tous les cinq ans. En 2004, les Ministres représentant les 34 pays membres du GAFI ont convenu de prolonger le mandat du Groupe d'action financière jusqu'en 2012. Ce mandat, d'une durée de 8 ans, démontre que les membres du GAFI restent unis dans leur engagement de lutter contre le terrorisme et le crime international, et constitue un signe de la confiance que les Etats membres accordent au GAFI et de reconnaissance de l'importance de ce dernier dans cette lutte. Les 34 pays membres du GAFI sont par ailleurs : l'Afrique du Sud , l'Allemagne, l'Argentine, l'Australie , l'Autriche , la Belgique, le Brésil , le Canada, la Chine, l'Arabie Saoudite , le Qatar, le Danemark , l'Espagne , les Etats-Unis , la Russie , la Finlande , la France , la Grèce , la Chine , l'Irlande , l'Islande , l'Italie , le Japon , le Luxembourg, le Mexique , la Norvège , la Nouvelle-Zélande, le Portugal, les Pays-Bas, l'Angleterre , Singapour, la Suède, la Suisse et la Turquie.

précédent sommaire suivant