WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La lutte contre le blanchiment d'argent dans le système économique et financier en Afrique: analyse critique des procédures existantes et propositions d'axes d'améliorations

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Yves ANGRA
Institut national polytechnique de Yamoussoukro  - BAC+5 en finances- comptabilité  2009
  

précédent sommaire suivant

V-2-2: Les institutions africaines de lutte contre le blanchiment d'argent

Il existe trois groupes régionaux de lutte contre le blanchiment des capitaux, appelés communément Organisme Régionaux de Type GAFI (ORTG), qui disposent du statut d'observateur auprès du GAFI. Il s'agit notamment:

1. du Groupe d'action financière pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord contre

le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (GAFIMOAN) ;

2. du Groupe anti-blanchiment de l'Afrique orientale et australe (GABAOA) ;

3. et du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (GIABA) ;

Un quatrième groupe est en cours de création dans le cadre de la Communauté Economique et Monétaire d'Afrique Centrale (CEMAC) et de l'Union Monétaire de l'Afrique Centrale (UMAC). Il s'agit du Groupe d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique centrale (GABAC). Celui-ci n'a cependant pas encore reçu le statut d'observateur auprès du GAFI.

Le développement et le renforcement de tels groupes régionaux peuvent jouer un rOle essentiel dans la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme. Les ORTG ont non seulement un rOle de plaidoyer mais aussi un rOle de mobilisation a jouer. Ils peuvent aussi fournir les mécanismes permettant de surveiller l'évolution de la lutte anti blanchiment d'argent et financement du terrorisme et de faciliter les évaluations mutuelles.

S'il apparaIt clairement que les bases de la lutte contre la délinquance financière ont été posées en général dans la quasi-totalité des zones géographiques de l'Afrique, qu'en estil a l'échelle particulière d'un Etat?

précédent sommaire suivant