WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Interactions et ancrage territorial des industries créatives: le cas de la Belle-de-Mai à  Marseille


par hélène sEVERIN
Université Aix-Marseille - Master 2 géographie du développement 2015
  

précédent sommaire suivant

3. Importance de l'institutionnel et de la coordination d'acteurs

a) Le cluster en tant qu'enjeu politique

Le développement économique dont fait partie le cluster est une vitrine du renouveau économique. Il permet l'attractivité d'un territoire. Son objectif est de faciliter les connexions entre le territoire local et international. Mais c'est aussi et surtout un très bon outil marketing urbain. Plus largement, la ville créative est un effet de mode. Aujourd'hui, le créatif est trop souvent utilisé comme synonyme d'artiste. On en oublie l'esprit créatif, on réduit simplement ce secteur à une aptitude. Mais le terme créatif est vendeur. Il permet l'attractivité d'une ville. Il lui permet d'être connue et reconnue à travers sa capacité à créer et à rayonner.

La créativité et l'innovation sont notamment utilisées dans les politiques de développement économique. Ces notions font échos aux travaux de plus en plus nombreux depuis la reconnaissance du secteur créatif en 1990 au Royaume-Uni. La notion de créativité s'est d'ailleurs amplifiée dans le discours suite à la théorie de Richard FLORIDA. Les villes veulent être les plus attractives, les plus créatives. Développer la créativité sur son territoire c'est la garantie de développer son économie.

Le succès de la ville créative est notamment dû aux rapports et aux politiques créatives européennes. En effet, dès les années 2000, des rapports officiels sur la créativité et les industries créatives sont publiés en Europe13(*). Deux visions différentes de la place de la créativité ressortent de ces rapports : l'une place la créativité dans le domaine du culturel et de l'esthétique, c'est-à-dire que la créativité serait un secteur des industries créatives, et l'autre s'intéresse à la diffusion de l'innovation et de la créativité dans la société. La deuxième vision par exemple, va s'intéresser à la notion de réseau. Ces différentes études amènent à penser que la créativité devient une thématique centrale dans le renouvellement du marketing territorial. Tous les rapports parlent de territoire créatif. Selon ces rapports, un territoire créatif doit être attractif, il doit permettre aux entreprises de s'ancrer et il doit avoir une tolérance culturelle et une ouverture à l'immigration. Ces mêmes rapports préconisent également la mise en place de mesures pour faire venir le créatif et pour le faire rester. Le succès de la ville créative ne réside d'ailleurs pas seulement dans ces politiques, il est aussi la conséquence de la labellisation de l'UNESCO qui, en 2004, a crée un réseau des villes créatives afin de « promouvoir la coopération avec et entre les villes ayant identifié la créativité comme un facteur stratégique du développement urbain durable »14(*).

Finalement, être une ville créative n'apparaît-il pas simplement comme une logique de marketing territorial ? La ville créative est devenue en quelque sorte un « label », un outil à l'attractivité. C'est n'est plus seulement la clé de la réussite, la solution au développement économique et culturel, c'est aussi un bon outil au rayonnement de la ville. Mais sans cette labellisation, sans cet outil de marketing, est-ce que le cluster pourrait exister ?

* 13 Dont les suivants :

Department for Culture, Media and Sport, UK. CreativeBritain: New Talents for the New Economy, 2008. ;

DutchMinistry of EconomicAffairs et Ministry of Education, Culture and Science. Culture &Economy. Our Creativepotential, 2005. ;

European Commission. The economy of culture in Europe, 2006. ;

FederalMinistry of Economics and Technology and FederalGovernmentCommissioner for Culture and the Media. Culture and Creative Industries in Germany, Research Report, 2009. ;

KEA, study for European Commission. The impact of culture on creativity, 2009. Nordic Innovation Centre. Creativeeconomy green paper for the Nordicregion, 2007. ;

Santagata, Walter. White paper on creativity: Towards an Italian model of development, 2009. ;

World IntellectualPropertyOrganization, Ministry of Culture of the Republic of Bulgaria. Wipostudy of the economic contribution of the copyright-based industries in Bulgaria, 2007.

* 14http://fr.unesco.org/creative-cities/content/propos

précédent sommaire suivant