WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Interactions et ancrage territorial des industries créatives: le cas de la Belle-de-Mai à  Marseille


par hélène sEVERIN
Université Aix-Marseille - Master 2 géographie du développement 2015
  

précédent sommaire suivant

b) Théorie de la structuration : comment l'étude des interactions permet de comprendre l'importance de la proximité ?

La théorie de la structuration provient des sciences sociales : économie, gestion, sociologie, géographie. D'une manière générale, il faut souligner l'importance du rôle de l'espace géographique dans la proximité ; mais également le fait que les interactions sont indispensables. L'intérêt de cette théorie est de ne plus différencier le niveau micro et le niveau macro mais de les étudier d'une façon complémentaire, en insérant les acteurs dans un tissu de relation.Finalement, « le dualisme de la « personne » et de la « société » devient la dualité de l'action et du structurel » (GIDDENS, 1987). Les interactions sont donc vectrices de dualités structurelles. Mais pas seulement. Les interactions peuvent être unités d'analyse. En effet, étudier les interactions entre individus revient finalement à fonder une « méso-analyse », c'est-à-dire analyser chaque interaction.Cette étude revient à analyser le comportement d'un acteur et le comportement d'autrui mais aussi l'ensemble orienté par le cadre institutionnel (GILLY, TORRE, 2000 ; PECQUEUR, ZIMMERMANN, 2004). Ensuite, les interactions peuvent être situées (TALBOT, 2009). Elles peuvent être situées dans le temps (en tant qu'histoire pour la continuité et en tant que mouvement pour les dynamiques) et dans l'espace (contrainte physique imposée et lieu).L'interaction doit alors être distinguée du structurel.Cette localisation d'interactions permet ainsi de mesurer leur conditionnement (c'est-à-dire l'influence et le stimulus qu'ont les activités sur les interactions) vers les activités économiques, productives, commerciales, d'innovation, etc., des acteurs. (PECQUEUR, ZIMMERMANN, 2004). Enfin, les interactions peuvent avoir un potentiel restreint. La proximité suppose une différenciation entre les individus qui participent à l'interaction et ceux qui en sont exclus. En théorie, les acteurs se situent dans l'espace-temps et répondent à la fois à une dimension spatiale et sociale. La proximité devient alors un principe de différentiation sociale. Elle sert donc à rendre compte des effets de l'espace géographique et de l'espace social (donc des effets de proximité) sur les stratégies des acteurs.

Finalement, la théorie de la structuration revient à localiser les interactions dans le temps et dans l'espace. Les acteurs étant eux-mêmes situés dans l'espace géographique et dans l'espace social, cela devient un facteur explicatif des comportements collectifs qui peuvent opérer. Les acteurs peuvent donc être aussi bien proches géographiquement mais aussi « proches » tout en étant éloignés.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie