WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La méditation de la pleine conscience : outil pédagogique et soutien aux apprentissage ?


par Ronan LE JONCOUR
Université De Provence UFR de Psychologie - Master Recherche 2 2011
  

précédent sommaire suivant

Posture complexe

Tout au long de nos recherches nous tenterons d'éviter, le plus possible, d'utiliser les notions de corps et d'esprit qui n'apportent que confusion et engendrent des difficultés conceptuelles.

Nous soutenons que le problème philosophique classique des rapports entre le corps et l'esprit, est sans solution. Il se résout par son éviction et sa reformulation sous une forme rationnelle légitime, celle du rapport entre niveaux d'organisation.

Notre philosophie intégrée aux sciences permet de concevoir le rapport désigné ci-dessus comme l'émergence du niveau représentationnel à partir du fonctionnement neurosignalétique des réseaux neuronaux qui font partie intégrante du niveau biologique.

Émergence signifie qu'il y a formation d'une nouvelle organisation, d'un niveau de complexité supérieur, qui a des propriétés non réductibles au niveau précédent. Une bonne compréhension de l'émergence permettra de remplacer le problème corps-esprit par celui des relations entre le neurobiologique et le représentationnel, c'est à dire, du point de vue observable, entre émotions et phénomènes.

Par la pratique d'exercices

Nous l'avons vu depuis l'introduction au yoga, la méditation est loin de ce que l'on peut raconter et qui se résumerais à « s'assoir et ne rien faire... », même si, d'un point du vue d'un observateur extérieur, l'argument soit implacable. En effet, chacun aura pu remarquer un jour un méditant immobile, toutefois, j'encourage chacun à tenter l'expérience.

Les textes anciens fournissent des explications à propos de la façon de réaliser les exercices. L'accent est mis sur les conditions préalables, la façon de réaliser et l'objectif à atteindre. L'aspect didactique reflète la division en Base, Voie et But (fruit), il y a donc les objectifs visés par ceux-ci, intégrant la notion de BASE (le sens donné à l'exercice), VOIE (la façon de dérouler l'exercice et le fait de s'y tenir sans s'en échapper) et BUTou fruit (l'objectif de développement visé par l'exercice).

Les exercices encouragent à développer l'attention comme moyen d'accès à l'intériorité. Il est alors question de développer l'Attention juste à la :

· Contemplation attentive du corps : kayanupassana

· Contemplation attentive des sensations : vedananupassana

· Contemplation attentive de l'esprit : cittanupassana

· Contemplation attentive des phénomènes : dhammanupassana

Au travers des consignes ont peut remarquer que l'accent est mis pour développer l'attention, non en s'entrainant sur ou avec un outil pédagogique extérieur à qui nous sommes, mais bien en utilisant qui nous sommes pour développer notre propre attention à nous même, dans ce que nous représentons.

précédent sommaire suivant