WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La méditation de la pleine conscience : outil pédagogique et soutien aux apprentissage ?


par Ronan LE JONCOUR
Université De Provence UFR de Psychologie - Master Recherche 2 2011
  

précédent sommaire suivant

9. L'expérience d'une Présence

Dans le yoga suit l'expérience d'une Présence. Et pour bien montrer que ce Vide n'est pas vide, creux et négatif, il vaut mieux traduire shunyata par Vacuité. C'est un vide plein d'une Présence qui vibre, qui est amour et qui nous instruit. C'est même l'expérience de l'Etre, mais infini et absolu, pas d'un être.

10. On rencontre alors le Sat-Chit-Ananda.

L'expérience de l'Être est troublante, car cet Être n'est pas une personne. Si l'on continue en se dépouillant de son Ego, on apprend vite que ``Çà n'a pas de nom'' et qu'il est interdit de lui donner un nom, car sinon on le personnalise. On fait alors l'expérience du Transpersonnel. L'Absolu est absolument sans limite, même pas celle du Dieu d'une civilisation, ou archétype culturel. Nous retrouvons le même type d'expérience dans ces confidences de RamanaMaharshi : ``La pensée ``je suis Brahman'' doit disparaître. C'est véritablement comme plonger son regard dans le vide. Aucune pensée n'est compatible avec la Réalisation. La Réalité est ce qui transcende tout concept, Dieu y compris''.

 Et l'on n'en finit pas de décrire les différentes facettes de cette expérience. D'autres parlent d'un Éveil, le second éveil à partir de la conscience vigile pour retrouver sa vraie nature. Cet éclair soudain peut se faire sous la forme d'une Illumination, l'entrée dans une Lumière vivante autant que vivifiante dont émane l'Amour. La Libération (Moksha) est atteinte par la sortie de la triple illusion (maya) de la parole, du monde et de l'ego.

 Et ceci se réalise dans un état de joie indescriptible, la Joie suprême, la Béatitude (ananda) : être restauré dans son état originel, l'orgasme qui ne cesse pas, l'état normal que l'on n'aurait jamais dû oublier. Aucun mot ne convient pour exprimer une telle réalité, même pas le bonheur absolu ou la Joie parfaite. Voilà finalement l'apport essentiel de la méditation: retrouver l'énergie créatrice présente au fond de chacun ``avec une Joie et des Délices tels que nul ne peut en témoigner en termes suffisants'' comme le reconnaissait déjà Maître Eckhart en 1320.

précédent sommaire suivant