pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

La gestion du personnel dans une entreprise publique, cas de l'INSS


par Jean Marie Lamsa TSHIKUNA TSHITUKA
Université Protestante au Congo - Graduat 2007
Dans la categorie: Ressources humaines
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

III.1.2.3. La Sous-Direction de la Gestion Sociale

Cette Sous-Direction est chargée de :

- calculer, contrôler et assurer la paie et divers droits suivants les procédures en vigueur (rémunérations, décomptes, la paie pour le personnel retraité, licenciés, révoqués et décédés), pécules congés, frais de missions, avantages sociaux, allocations diverses pour le personnel ;

- établir le rapport de paie ;

- organiser des funérailles en cas de décès d'un agent ou d'un membre de sa famille ;

- gérer la caisse des oeuvres sociales et l'octroi des facilités de caisse conjointement avec la Délégation Syndicale.

La Sous-Direction de la gestion sociale supervise deux services, à savoir :

- paie ;

- social.

III.1.2.4. La Sous-Direction des Services Généraux

Elle comprend :

- Service des Approvisionnements,

- Service de l'Intendance,

- Service Technique,

- Service de Transport.

Schématiquement, la structure de la Direction Administrative et de Services Généraux se présente comme suit :

ORGANIGRAMME DE LA DIRECTION ADMINISTRATIVE ET DES SERVICES GENERAUX DE L'INSTITUT NATIONAL DE SECURITE SOCIALE

Directeur Administratif

Secrétariat Administratif

S/Directeur Services

S/Directeur Gestion Sociale

S/Directeur Administratif

Sce Approvisionnement

Service Paie

Service Administratif

Service Intendance

Service Intendance

Service Social

Service Format. & Recrut.

Service Relations Publiques

Service Technique

ServiceTransport

Source : DA/INSS

III.2. CONTENU DE LA POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL A L'INSTITUT NATIONAL DE SECURITE SOCIALE

III.2.1. Service de recrutement, formation et stage

Tout recrutement doit avoir comme objectif de combler une vacance. Le candidat doit s'adresser par écrit à l'autorité compétente. Le recrutement doit être l'objet d'une publicité au préalable. Cette publicité doit être assurée par un avis d'appel au candidat qui sera affiché ou paraîtra dans un journal de la place. L'appel d`offre détermine le délai utile.

L'Institut National de Sécurité Sociale affiche la liste des candidats dans ses locaux après l'examen de candidatures. Les candidats retenus doivent passer un concours de recrutement. Les centres spécialisés auprès desquels on peut recommander les candidats organisent les tests psychotechniques qui permettent d'examiner leurs aptitudes intellectuelles et le degré de leur maturité.

Ce test ne concerne pas les candidats ayant un niveau universitaire, mais ces derniers doivent passer une dissertation et une interview d'embauche.

Dans tous les cas, il y a un jury chargé de concours qui a comme mission de :

- élaborer le questionnaire,

- corriger l'examen,

- publier les résultats.

Le service de recrutement, formation et stage s'occupe de :

- recensement des besoins en formation de gestion ;

- traitement de demande de stage ;

- traitement des autorisations de recherche ;

- liaison avec le recrutement et les statistiques.

Pour ce qui est de la formation, L'Institut National de Sécurité Sociale envoie ses agents à l'Institut National de Préparation Professionnelle. Mais ces derniers temps, les agents n'y sont plus envoyés fréquemment.

L'Institut National de Sécurité Sociale procède par la prospection interne et la recherche des candidatures externes en cas de poste vacant.

III.2.2. La politique de rémunération à l'Institut National de Sécurité Sociale

Le salaire est établi en fonction de chacun des salariés et non en fonction des postes.

A part le salaire de base, l'Institut National de Sécurité Sociale ajoute :

- les annales,

- les primes de cotation,

- le logement,

- le transport,

- les indemnités de vie chère,

- les allocations familiales,

- etc.

L'Institut National de Sécurité Social recherche aussi l'équilibre entre les différentes populations (hommes et femmes) mais celui-ci n'est toujours pas atteint. Par contre, l'effectif est composé uniquement des nationaux c'est-à-dire que l'entreprise ne compte pas des étrangers parmi son personnel.

L'Institut National de Sécurité Sociale s'est doté d'un service d'audit qui effectue différents audits en matière de rémunération.

Comme facteurs internes de rémunérations à l'Institut National de Sécurité Sociale nous avons :

- la nature de l'emploi : c'est l'analyse des emplois, suivie par l'évaluation des emplois, qui permet de déterminer les salaires de base ;

- la contribution du salarié : ici on tient compte de la compétence personnelle qui se mesure par l'évaluation des Ressources Humaines, l'ancienneté et la performance personnelle.

Pour ce qui est des facteurs externes, l'Institut National de Sécurité Sociale tient compte uniquement de la législation gouvernementale notamment le SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti).

III.2.3. Politique de mobilité à l'Institut National de Sécurité Sociale

L'Institut National de Sécurité Sociale combine la politique de mobilité organisée et la politique de mobilité « au coup par coup » c'est-à-dire en cas de poste vacant, on peut promouvoir un agent mais cette promotion se base sur les résultats du système d'appréciation du personnel.

Le système d'appréciation à l'Institut National de Sécurité Sociale a pour but de rendre plus rationnelles les décisions prises à l'égard du personnel.

Les décisions que l'appréciation améliore peuvent influencer :

- les promotions, mutations, changements d'affectation et l'ensemble des décisions de mobilité ;

- la formation ;

- l'individualisation de la rémunération.

III.2.4. L'amélioration des conditions de travail, l'information et la communication à l'Institut National de Sécurité Sociale

Pour améliorer les conditions de travail de ses employés, l'Institut National de Sécurité Sociale, à travers sa Direction Administrative s'est doté d'une Sous-Direction de Services Généraux qui s'occupe de la documentation, de l'entretien et du fonctionnement pour le meilleur rendement de ses employés. En ce qui concerne la communication, l'Institut National de Sécurité Sociale imprime les dépliants, passe les communiqués dans la presse écrite et audio-visuelle (information descendante) pour :

- véhiculer les procédures ;

- faire connaître l'entreprise et ses grandes orientations ;

- motiver le personnel.

La Délégation Syndicale assure l'information ascendante c'est-à-dire faire connaître les aspirations et les propositions du personnel à la hiérarchie.

précédent sommaire suivant