WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le défiscalisation: du logement privé au logement social, l'émergence d'un nouveau régime de production. Le cas de l'àŪle de la Réunion.

( Télécharger le fichier original )
par Clara Sperduto
IUAR Aix Marseille III - Master 2 Urbanisme Durable et Projet Territorial 2011
  

précédent sommaire suivant

II-1-B) LES PHENOMENES MIGRATOIRES

L'accroissement naturel est la première raison de l'augmentation de la population.

Toutefois, certains éléments sont à prendre en compte pour comprendre la situation actuelle mais aussi pour prévoir la situation future. En effet, si les phénomènes migratoires n'augmentent pas de manière considérable l'effectif de la population réunionnaise ils en modifient toutefois la structure démographique.

Concernant les phénomènes d'émigration ils ont souvent lieu à destination de la métropole. Dès les années 60 on encourage les réunionnais via notamment le Bureau pour les Migrations dans les départements d'outre mer (BUMIDOM) à émigrer en France métropolitaine pour palier à la croissance démographique qui inquiète. Cette politique se fait aussi en faveur de la métropole puisqu'on envoie des femmes et des enfants dans des départements qui perdent en habitants, ainsi que des hommes en âges de travailler ,afin d'apporter une main d'oeuvre peu qualifiée nécessaire { l'époque des 30 glorieuses et jugée plus efficace que la main d'oeuvre étrangère29.

Aujourd'hui, ce sont principalement des jeunes hommes qui partent suivre des études ou travailler en métropole. Certains d'entre eux reviendront après l'âge de 35 ans.

28 Il s'élève a 633 euros par mois en 2008.

29 Sandron F, Op Cit

En termes d'immigration, de nombreux métropolitains arrivent chaque années sur l'ile Ce sont généralement des hommes et femmes de plus de 35 ans ayant un haut niveau de formation et d'emploi.

On constate également une immigration en provenance de la zone Océan Indien. Des Malgaches et Mauriciens plutôt jeunes et souvent des femmes arrivent chaque année et, bien qu'ils aient un certain niveau de diplôme, ils s'insèrent difficilement sur le marché du travail et connaissent donc des difficultés économiques et sociales.

Les Mahorais connaissant eux une situation particulière. Si depuis quelques années ils sont nombreux à repartir de la Réunion, ce sont surtout des hommes tandis que des enfants continuent d'arriver. La délégation Régionale de la Fondation Abbé Pierre estimait en 2006 à entre 20 0000 et 30 000 le nombre de mahorais sur l'ile. C'est une population qui est en situation de précarité et dont les taux de fécondité semblent être relativement plus importants que ceux de la population Réunionnaise.

Cela a des conséquences en termes d'habitat. Les bailleurs sociaux notamment doivent faire face aux besoins en logements de grandes tailles de ces populations30. Mais des situations plus graves ont été constatées. Ce fut le cas du « bidonville de l'oasis » dans la ville du Port où logeaient des familles Mahoraise et où de nombreux cas de saturnisme ont été constatés.

FIGURE 8: BIDONVILLE DE L OASIS, VILLE DU PORT

Source : L' info.re,2011

Toutefois, la récente départementalisation de Mayotte (le 31 mars 2011) pourrait avoir
des conséquences sur cette immigration. Ces conséquences ne devraient cependant pas

30 Ils doivent également faire face aux rejets des autres locataires.

être ressenties tout de suite ce qui entraine la nécessité de prendre en compte l'urgence de la situation de certaines de ces familles.

précédent sommaire suivant