WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La radiodiffusion au cameroun de 1941 à 1990

( Télécharger le fichier original )
par Louis Marie ENAMA ATEBA
Université de Yaoundé I - Master II en Histoire des Relations Internationales 2011
  

précédent sommaire suivant

I.1.2. La propagande dans l'effort de guerre aux côtés de la France et de l'Angleterre

Au début de la Deuxième Guerre mondiale, la France est affaiblie. Le gouvernement de la France libre mobilise son empire colonial. Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle lance un appel à l'effort de guerre à la B.B.C. En plus, pour la France, il est question de rompre le mouvement germanophile qui se profile dans les anciens territoires allemands.

Suite aux défaites répétées de la France, face à l'ennemi nazi, le Général de Gaulle fait appel à son empire colonial. L'Empire colonial anglais, tout comme celui français, répond favorablement à l'appel du Général de Gaulle. Par le truchement de la radio, les messages relatifs à la guerre parviennent aux administrateurs coloniaux. Quelques indigènes instruits et quelques ressortissants européens, disposant d'un poste récepteur, peuvent accéder aux informations de la métropole, avant leur transmission, en tant que de besoin, au reste de la population. Ainsi, les soldats camerounais sont embauchés, pour participer à la guerre, aux côtés des Alliés. Des provisions sont prévues, à la demande du gouvernement métropolitain, pour alimenter les soldats en guerre.

En bref, la radiodiffusion du Cameroun, en tant que moyen de transmission rapide des informations de guerre, avait servi à la mobilisation des indigènes, au travers du profond travail de sensibilisation mené par l'administration coloniale, dans le sens du renforcement de la force anti-nazie.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne vaincue se voit retirer toutes ses possessions territoriales. Elle est sommée de payer de lourdes réparations, car accusée d'incitation à la guerre. Ces décisions sont prises durant la conférence de paix de Versailles de 1919, en l'absence de l'Allemagne. Ainsi, un esprit de rancoeur s'installe chez les Allemands. La crise économique mondiale de 1929 accentue cette rancoeur allemande, dans la mesure où elle facilite l'accès au pouvoir du radical Hitler, qui promet aux Allemands le renversement de la tendance. L'Allemagne entame un processus de regermanisation de ses anciens territoires. Elle encourage des regroupements des Camerounais autour de l'idéal de réunification, car le pays, après l'implantation des Français et des Anglais, avait été divisé : ce fut le mouvement germanophile, celui des personnes d'origine locale ou non, souhaitant le retour au « Kamerun » allemand. Mais la France entend préserver les acquis afin de consolider sa puissance. L'un de ses défis majeurs est alors de compromettre toute idée de regermanisation du Cameroun. Moyen de communication orale moderne, le plus accessible aux indigènes, la radio devait permettre à la France de combattre le retour au Cameroun allemand.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie