WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La crise de la dette souveraine dans la zone euro (2009-2011)

( Télécharger le fichier original )
par Charbel Hatoum
Universite Antonine - Liban - Gestion des affaires - option Finance 2012
  

précédent sommaire suivant

B - La crise financière 2008

Cette crise a touché plusieurs pays du monde. Elle a influé le système bancaire et financier mondial à cause de la circulation des dettes sous forme des produits pourris.

L'origine de cette crise monte à l'année 2000, lorsque les valeurs boursières ont chuté de manière importante. A partir de cette année, les investisseurs se sont dirigés vers d'autres placements à la recherche d'une meilleure rentabilité. La situation du marché immobilier s'améliore.

Dans un contexte d'exigence de rentabilité chez les investisseurs ajouté a une forte concurrence entre les intermédiaires financiers et la présence d'une grande liquidité chez les banques, l'attribution des prêts bancaires en Etats Unies, même aux familles modestes est devenu facile. Cette tendance cause l'augmentation de demande et des prix des biens immobiliers.

Vers la fin de l'année 2006, un grand nombre d'emprunteurs n'était pas capable de remboursé leurs prêts. La méfiance des investisseurs se propagent au niveau des marchés. Les valeurs des titres chutent. Une crise bancaire s'éclate aux Etats Unis et se propage vers d'autres pays du monde.

La première conséquence de cette crise était la paralysie des nombreuses banques et entreprises d'assurance aux Etats Unis (comme Lehman Brother). Nous avons constaté aussi la fusion, la nationalisation et le sauvetage de certaines banques dans autres pays ( Northen Rock Banque en Royaume-Uni, Indy Mac et Merrill Lynch dans les Etats Unis...).

A partir de cette situation, le sauvetage des banques de la faillite et le refinancement d'économie de certain Etats ont obligé ces derniers à dépenser des sommes très élevées.

Cette situation est l'une des causes de surendettement des Etats où les autorités financières sont incapables de payer le service de la dette publique.

C - l'endettement excessif des états

Selon les critères de Maastricht, l'endettement doit être limité à 60% du PIB. Le déficit budgétaire ne doit pas dépasser 3% du PIB dans tous les pays. En réalité ces critères n'ont pas été respectés par la plupart des pays européens. L'endettement a augmenté progressivement dans la zone d'euro en dépassant la limite de 60% du PIB dans presque la plupart des pays. Le déficit budgétaire général dans la zone a augmenté depuis 2008 pour dépasser la limite de 3% du PIB en 200920(*). Force est de constater que certain pays ont dépassé cette limite depuis longtemps, comme la Grèce, le Portugal, l'Italie et autres.

Dette publiques, déficit budgétaire, dépenses et recettes publiques dans la zone Euro (17 pays), % du PIB.

 

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Dettes publiques

69.2

69.6

70.2

68.6

66.3

70.1

79.9

85.3

87.2

Déficit budgétaire

-3.1

-2.9

-2.5

-1.3

-0.7

-2.1

-6.4

-6.2

-4.1

Dépenses publiques

48.0

47.4

47.3

46.7

46.0

47.1

51.2

51.0

49.4

Recettes publiques

44.8

44.5

44.8

45.3

45.3

45.0

44.8

44.7

45.3

Source : Eurostat

Nous constatons que l'endettement est non seulement excessif en Europe mais aussi est complexe. Il est lié à la crise financière de 2008. Cette dernière a épuisé le secteur bancaire des pays périphériques21(*) en Europe (Grèce, Portugal, Italie...), d'une part, et a provoqué une hausse des dépenses publiques. En plus la hausse des taux d'intérêt, la méfiance sur les marchés et le taux de croissance faible affecté par la récession de 2008 ont été à l' origine de ce problème.

* 20 -6.4% selon Eurostat

* 21 Scammell, D. (2011). La dette souveraine européenne en 2011. Document financier. Schroders, London

précédent sommaire suivant