WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Louis Ferdinand Céline:une pensée médicale

( Télécharger le fichier original )
par David Labreure
Université Paris 1 panthéon sorbonne - DEA Histoire et philosophie des sciences 2005
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION DE LA SECONDE PARTIE :

Plus même que l'exercice quotidien de la médecine,l'hygiène ,pendant très longtemps,occupa au même titre que la littérature,non seulement le temps mais aussi la pensée de Céline. C'est pour lui tout autre qu'un second métier. Par son caractère technique mais surtout par le type de relation qu'elle entretient avec les hommes, cette réflexion est de nature à polariser l'esprit. Quoi qu'il en soit,les préoccupations de Céline avec le monde de la santé publique sont d'actualité,et si certaines solutions peuvent nous paraître aujourd'hui de nature trop autoritaire,d'autres,en revanche,ont été adoptées depuis 1945 par le gouvernement français : aménagement des centres ville,sécurité sociale,médecine du travail...Ainsi se construit donc le discours médico-social célinien moderne ,volontiers scientifique quand il faut faire prendre au sérieux ,il traduit avant tout une volonté de prendre en charge les hommes au plus près,si possible au niveau de leur vie quotidienne. Les pamphlets nous ont offert l'autre versant de son hygiénisme, un hygiénisme racial, indéniable qui n'est plus une simple prise en charge, mais bien une épuration, une stérilisation de type pasteurienne d'une partie entière de la population. Un hygiénisme « à tiroirs » donc, qu'il est au final difficile de comprendre de par la différence de ton entre ces deux formes d'écrits mais qui ont tous deux pour origine une certaine thèse de médecine où se mêlent déjà préoccupations d'hygiène et vision du monde désenchantée, plus proche de la paranoïa que de la simple résignation. Semmelweis,prochaine étape de notre étude,si elle concerne un haut personnage de l'histoire de la médecine en général et de l'hygiénisme en particulier n'est pas,de notre point de vue,un écrit proprement de médecine sociale. Elle est avant tout une image du médecin, ce saint laïc, définitivement au service des autres, image que Céline n'a cessé de donner de sa profession, comme nous allons le voir maintenant, et ce, notamment, à travers son oeuvre romanesque. Car Céline a bien compris que c'est l'expérience pratique du médecin qui aide en priorité à la compréhension des malades, de leurs habitudes et de leur condition.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie