pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Redéploiement militaire américain : L'Afrique du Nord aprés le 11 septembre 2001


par Rachid Oufkir
Université Paris VIII - Etudes Européennes et Internationales, spécialité La Construction Européenne, Option l'Europe et l'ordre International 2006
Dans la categorie: Droit et Sciences Politiques > Relations Internationales
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

Première partie

Ressort de la politique étrangère américaine après le 11 septembre 2001

Dans le processus qui fait l'objet de la première partie, il s'agit de situer les options stratégiques des Etats-Unis dans leur contexte, présenter les objectifs stratégiques et les modalités d'un vaste ensemble de dispositions sécuritaires et comprendre l'argumentaire de la doctrine américaine en matière de sécurité.

L'après 11 septembre 2001 a vu l`aggiornamento en matière de stratégie de sécurité américaine à travers les annonces du discours à la National Defense University le 1er mai 2001, du Sommet américano-russe de Crawford le 13 novembre 2001, et la dénonciation par le président Bush du Traité ABM2(*) le 13 décembre 2001. Il y a eu d'autres moments forts de la nouvelle architecture de la sécurité américaine, le premier a été la présentation de la nouvelle revue de la posture nucléaire (Nuclear Posture Review, NPR), le deuxième moment fort a été la parution, en septembre2002, de la «National Security Strategy » (NSS), et je m'attacherai dans ce qui suit, à décortiquer ce dernier, en tant que nouveau cadre stratégique et à l'articulation de 5 éléments, qui l'échafaudent.

I- La National Security Strategy (NSS3(*))

Le 17 septembre 2002, la Maison blanche publie la National Security Strategy 4(*), exposant et définissant une nouvelle stratégie pour la défense des Etats-Unis, de leurs intérêts dans le monde, mais aussi de leur alliés et pays « amis ». La NSS est structurée selon 5 éléments fondamentaux donnant matière à la stratégie américaine de sécurité.

1- Soutenir les aspirations de la dignité humaine, Liberté et la justice

Le document réaffirme que, la  « Liberté » et la « Justice » sont deux principes au centre de la stratégie de démocratisation du monde et de lutte contre les régimes tyranniques. L'Etat de droit, la liberté de culte, la liberté d'expression, une justice indépendante, le respect de la propriété privée, sont non-négociables et il convient pour cela de faire comprendre et accepter leur caractère « inéluctable » et « irrévocable ».

Ces valeurs sont des droits pour toute personne et pour toute société, et il est indispensable de les protéger. Les Etats-Unis, seront en première ligne de la défense de ces valeurs et pour promouvoir les Droits de l'Homme, ils feront jouer leurs avantages à savoir la force militaire, et l'influence politique et économique.

La NSS fait référence aux Etats-Unis à l'image d'une nation où la démocratie consiste dans le respect de la diversité, où des individus d'héritage et de fois différentes, peuvent vivre dans la paix, elle poursuit que l'histoire des Etats-Unis est une histoire de combat pour maintenir cet idéal de diversité, qui conjugue la liberté et l'égalité comme fondement essentiel à toute société libre et il sera de même dans la mission civilisatrice des Etats-Unis dans le monde. Ce fondement est notamment enraciné dans la déclaration de l'indépendance des Etats-Unis et guide l'action des américains dans les pires moments. Ainsi les Etats-Unis sont aujourd'hui non seulement puissants, mais aussi libres, et la société américaine est une société juste.

* 2 Le 13 décembre 2001 le président Bush a annoncé le retrait unilatéral des Etats unis du traité anti missile balistique ABM, signé en 1972, le traité devait limiter l'accumulation des armes nucléaire, en interdisant la construction de défense antimissile, le retrait de ce traité signifie la volonté des stratèges américains de développer leur propre projet de défense antimissile.

* 3 National Security Strategy of the United States of America

* 4 La National Defence Strategy est un rapport remis au Congrès par le président des Etats-Unis détaillant la vision stratégiques du président américain et actualisé tout les quatre ans. Cette tradition trouve ses origines dans la présentation, par le président Truman en 1950, du rapport NSC-68qui portait essentiellement sur les Etats-Unis et l'Union soviétique et préconisait la doctrine d'endiguement qui allait dominer la guerre froide. Chaque président à soumis depuis lors un document similaire au Congrès. Il est rédigé par plusieurs services, le conseiller à la sécurité nationale et l'ensemble des Départements, qu'il s'agisse du Département de la Défense, du Département de la sécurité intérieure (Homeland Security) ou du Département d'Etat. Sa publication est rendue obligatoire par la loi est rendue obligatoire par la loi édictée en 1986 Golds Waters-Nichols, cette loi visait al réorganisation de la défense nationale des Etats-Unis à moyen et long terme

précédent sommaire suivant