pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Reflexions sur la décentralisation et la déconcentration de la gestion du sport scolaire


par Boucif Zaoui
Université Mohamed Premier Oujda - DESS en économie et management du sport 2009
Dans la categorie: Sport
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

Le cadre éducatif

 

Elèves scolarisés

Adhérents

%

Nombre de lycées publics

15

16094

16094

100

Nombre de collèges publics

26

24885

24885

100

Nombre d'écoles primaires

103

51366

50000

97.34

Nombre d'enseignants d'EPS

185

 
 
 

Nombre de profs. d'enseignants
Chargé de l'animation sportive

50

 
 
 

Total

379

92345

90979

98.52

Sources : - Le bureau du sport provincial.

- le guide des établissements d'enseignement, année scolaire 2006/2007.

LYCEES

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

o Effectif en nombre d'ASS et d'élèves
Important;
o Proximité géographique;
o Soutien des commissions techniques
des activités sportives;
o Soutien de l'association provinciale
du sport scolaire

o Faible participation;
o Manque d'installation sportive;
o Des heures supplémentaires d'étude
Le vendredi après-midi;
o Nombreuses activités esseulées;
o Peu de soutien des chef d'établissement
o Peu de journées de compétition

COLLEGES

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

o Effectif en nombre d'ASS et d'élèves important;
o Etablissements en zones proche;
o Soutien de l'association provinciale
du sport scolaire;
o Soutien des commissions techniques
des activités sportives

o Faible participation;
o Manque d'installation;
o Peu de soutien du chef d'établissement
o Des cours le mercredi et le vendredi
Après- midi;
o Nombreuses activités esseulées
o Quelques établissements s'éloignent
des centres de compétition (Bni Drar, Naima, Labsara);
o Peu de journées de compétition.

ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

o Effectif en nombre d'élèves très
Important;
o Soutien de la commission technique;
o Motivation importante chez les élèves;
o Responsables sont motivés

o Pas d'enseignant spécialiste;
o Les écoles primaires sont dépourvues
D'installations sportives;
o Difficulté de transport;
o Absence d'après-midi réservé au sport
Scolaire;
o Activités sportives de participation très limitées;
o Les enseignants chargés de l'animation
sportive, ne bénéficient pas des stages de formations;
o Aucune source financière pour le sport

Les fonctions du service provincial du sport scolaire sont primordiales et déterminantes. Il met le sport scolaire en évidence et facilite son rayonnement. Il prépare les premières organisations de l'année scolaire, des rencontres inter établissements de la phase provinciale. Malgré,ses nombreuses fonctions, il connaît un grand manque de ressource humaine et matérielle. A cet égard, nous recommandons pour ce service, deux bureaux avec au moins deux fonctionnaires chacun, l'un responsable de l'enseignement primaire et l'autre de l'enseignement secondaire: le bureau des associations sportives scolaires et l'autre responsable de la programmation et l'organisation des compétitions sportive, dotés d'une logistique adéquate.

précédent sommaire suivant