WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Méthode de diagnostic rapide d'un écosystème récifal corallien: application du logiciel coremo. (récifs aux environs de Djamandjar-Nosy Be, côte nord ouest de Madagascar)

( Télécharger le fichier original )
par Tolojanahary RAKOTONIRINA
Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM), Université de Toliara-Madagascar - Maîtrise des Sciences et Techniques de la Mer et du Littoral 2007
  

précédent sommaire suivant

III-3.3. Les sables gris

Photo3 : Sables gris

Ces sables sont constitués par l'association des vases terrigènes, des sables d'origine volcaniques, des sables résultant de la lente et continuelle dégradations des récifs coralliens et des quelques uns de leurs hôtes (coquilles, oursins, foraminifères, algues,...).

Ces sables sont habités par de très petites espèces des Mollusques, des Vers et des Crustacés. Mais le Crevette du genre Callichurus domine surtout le sous sol d'ou les nombreuses traces en entonnoir et en cône de leur terriers. On y trouve aussi des oursins irréguliers qui absorbent les sédiments. Les poissons Gobiidés et les Crevettes Alpheidés y vivent en commensalisme d'ou la présence de quelques terriers obliques et ouverts vers l'extérieur.

Les sables gris sont colonisés par des algues Caulerpa, Halimeda, Udotea, Avrainvillea qui marquent un substrat vaseux. On y rencontre aussi Ulva, Enteromorpha, Chaetomorpha qui indiquent l'abondance de matière organique et d'apport d'eau douce.

Quelques Alcyonnaires : Sarcophyton, Sinularia sont dispersés dans cette zone. On y trouve aussi des Oursins, des Echinodermes, des Holothuries. Les coraux y sont peu représentés (seuls quelques Fungidés y sont présents).

- 12 -

III-3.4. Les platiers récifaux

Il s'agit de la zone qui, en allant de la côte vers le large, débute au niveau de la zone d'herbier de phanérogames jusqu'au front de déferlement. Cette zone comprend la zone d'herbier, suivi par le platier détritique et le platier compact.

Photo 4 : Platier récifal

III-3.4.1. Les platiers détritiques

a)- Platiers détritiques à alignement transversaux :

Il s'agit d'un platier récifal caractérisé par une alternance transversale de couloir sableux ou de débris grossiers et de formation récifale. Ce type de platier est le résultat d'une action hydrodynamique importante. Les alignements sont généralement colonisés par des algues calcaires et des algues brunes telles que Sargassum et Turbinaria.

b)- Platiers détritiques à éléments dispersés :

Les éléments sont constitués par des pâtés coralliens isolés plus ou moins arasés qui alternent avec des débris coralliens résultant d'une action hydrodynamique modérée Ils sont souvent colonisés par des algues brunes et des colonies coralliennes dispersées. Cependant, ils peuvent être également dominés par des faciès algaux plus ou moins envasés qui reflètent des dégradations récifales.

III-3.4.2. Les platiers compacts

C'est une formation compacte constituée par le front de déferlement et le platier externe. L'action hydrodynamique y est intense témoignée par une surface plus ou moins arasée. On y trouve des peuplements d'algues : Sargassum, Turbinaria, gazons algaux, coraux adaptés à une forte activité hydrodynamique.

- 13 -

précédent sommaire suivant