WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dedollarisation : enjeux, regard et perspectives


par Espoir KAHENGA KALEMBO BUTALELE
Université de Lubumbashi - Licence 2014
  

précédent sommaire suivant

I.1.2.8. LA CRISE FINANCIÈRE

Le terme de crise financière très employé actuellement dans l'ensemble des médias recouvre en fait une réalité multiple. Il existe en effet trois catégories de crises financières qui relèvent de problématiques très différentes : les crises bancaires, les crises de change et les crises boursières. Ces trois types de crises sont liés à des marchés de capitaux bien spécifiques. Les crises bancaires sont liées au marché du crédit bancaire. Les crises de change sont reliées au marché des devises, que l'on appelle également le marché des changes. Les crises boursières concernent le marché des capitaux consacré au financement des entreprises. Ces trois types de crise ne sont pas généralement liés entre eux, même si parfois il existe des interconnexions et dans ce cas on parle de "crises jumelles". Si l'on retient l'exemple actuel, on a une crise bancaire qui a débuté en 2007, mais qui n'affecte pas les autres deux grands marchés de capitaux.25(*)

I.1.2.9. CRISE DE LIQUIDITÉ

La crise de liquidité aussi appelée crise d'illiquidité correspond à la situation où une institution bancaire, un marché, un État ou une entreprise ne possède pas assez de liquidité pour honorer ses engagements autrement dit, ses dettes.

· Pour une entreprise, cela peut mener au dépôt de bilan par décision du Tribunal de Commerce si celle-ci ne peut payer ses salariés ni ses créanciers.

· En ce qui concerne les banques, l'assèchement de liquidité provoque la paralysie du système interbancaire et on peut assister à un  resserrement du crédit ( credit crunch).

· Sur le marché financier, ce phénomène perturbe les échanges entre les  vendeurs et les acheteurs qui ne se rencontrent pas par manque d'actifs, et rend impossible les opérations financières.

De manière générale, la crise de liquidité est une crise systémique, c'est à dire inhérente au système économique. Il s'agit d'un cercle vicieux qui touche chaque acteur du marché quelle que soit sa taille ou son implication dans le marché. On se souvient par exemple, de la crise des subprimes de 2007 qui a vu s'effondrer tout le système économique occidental, notamment aux États-Unis.

Pour pallier ce risque, les Banques Centrales endossent leur rôle de prêteur en dernier recours et peuvent agir en injectant des liquidités sur le marché, c'est à dire en prêtant de  l'argent aux banques ou en créant de la monnaie supplémentaire (tout en risquant de faire grimper l'inflation).26(*)

* 25http://www.economiqs.com/fr/blog-economie-finance/17-crises-financieres/59-la-crise-financiere-definition-d-un-concept.html.

* 26http://www.andlil.com/definition-de-la-crise-de-liquidite-131094.html.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie