WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dedollarisation : enjeux, regard et perspectives


par Espoir KAHENGA KALEMBO BUTALELE
Université de Lubumbashi - Licence 2014
  

précédent sommaire suivant

II.1.2.2. La dollarisation financière

La dollarisation financière comprend tous les dépôts en dollars effectués par un résident dans le système bancaire national ou à l'étranger. Généralement, la dollarisation financière fait référence aux dépôts en dollars constitués auprès du système bancaire national. Cependant, dans certains cas, il peut être important de prendre en compte les dépôts en dollars constitués dans les banques à l'étranger. Nous sommes donc amenés à distinguer la ``dollarisation financière extérieure'' (correspondant aux dépôts en dollars à l'étranger) et la ``dollarisation financière interne'' (correspondant aux dépôts en dollars dans le système bancaire national).

a. Les dépôts en dollars dans le système bancaire national

Traditionnellement, la dollarisation financière correspond aux dépôts en dollars constitués par les agents résidents au sein du système bancaire national. Ces dépôts peuvent être des dépôts à vue ou, plus généralement, des dépôts en quasi-monnaie (qui font l'objet d'une rémunération). Dans la littérature, cette forme de détention de dollars constitue la principale source de données permettant une mesure de la dollarisation partielle.

Cependant, se limiter aux dépôts en dollars dans le système bancaire national peut conduire, à mal mesurer le phénomène de dollarisation partielle. En effet, la constitution de ces dépôts peut être contrariée par différents facteurs très présents dans les années 1970 et 1980 dans de nombreux pays en développement : interdiction pure et simple des dépôts en dollars, risque de conversion forcée en monnaie nationale, système financier réprimé, confiance insuffisante du public envers les banques. Autrement dit, l'existence de dépôts en dollars dans le système bancaire national nécessite un cadre légal sûr et relativement libéralisé et un système bancaire faisant l'objet d'une bonne confiance de la part du public. Si tel n'est pas le cas, le montant des dépôts en dollars peut être élevé ou même inexistant. Cela ne signifie pas pour autant que les agents n'ont pas recours aux actifs monétaires en dollars. Par exemple, en RDC, le public s'est massivement tourné vers les billets en dollars. En outre, s'il n'y a pas d'interdiction sur ces mouvements de capitaux, le public peut se tourner vers les dépôts en dollars dans le système bancaire à l'étranger.

précédent sommaire suivant