WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Bio-écologie des anophèles de part et d'autre de la falaise des Mbô et leur implication dans la transmission du paludisme d'altitude


par Billy TENE
Université de Yaoundé 1 - DEA 2007
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2 :MATERIEL  ET  METHODES.

2.1. SITES D'ETUDE

Notre étude a été réalisée dans deux villes assez proches (22 Km à vol d'oiseau) dudépartement de la Menoua, province de l'Ouest, se caractérisant par une brusque variation d'altitude entre elles, variation due à la présence d'une grande falaise nommée "falaise des Mbô" d'une hauteur de 650m. Ce sont : Dschang (chef-lieu du département) situé à 1400m d'altitude et, au bas de la falaise, Santchou (arrondissement) situé à 750m d'altitude.

2.1.1. Dschang

C'est une ville située au sud-ouest du plateau Bamiléké, à 5°27' Nord et 10°04' Est, délimitée au sud par la falaise des Mbô et au nord-est par les monts Bamboutos. La population est composée d'autochtones, en majorité cultivateurs,et de nombreux étudiants. Cette localité se trouve en zone de climat tropical de montagnes. Sa végétation est de type savane arborisée, partiellement éclairée par des zones d'urbanisation. Les températures moyenne sont plutôt basses (18°C 6). La pluviométrie moyenne annuelle est de 1900 mm/anavec une humidité relative moyenne de 75%. Elle présente un faible réseau hydrographique et un lac de retenue qui, associé à la topographie de la région, offre de bons sites larvaires malgré le relief accidenté, comme indiqué par l'enquête transversale de Garde et al. (1991) et les travaux de Tchuinkam (2007).

Les différentes saisons existant dans cette localité sont :

· La saison sèchereprésentée par deux périodes :

- La petite saison sèche qui va de juin à juillet ;

- La grande saison sèche de décembre à mars ;

· La saison des pluies elle aussi représentée par deux périodes :

- La petite saison des pluies entre avril et mai ;

- La grande saison des pluies du mois d'août à celui de novembre (Brenghes et Eouzan, 1979).

La figure 5 donne la répartition des cases en fonction de la topographie et de l'urbanisation à Dschang. Elles sont reparties dans trois zones :

- La zone rurale où les populations sont moins concentrées, l'habitat est le plus souvent en briques de terre (non crépie), et l'accès aux services utilitaires (eau et électricité) est faible ;

- La zone suburbaine avec des constructions en brique de terre, en semi dur ou en dur ; la concentration humaine augmente ;

- La zone urbaine où les constructions sont pour la plupart en matériaux définitifs, le niveau de salubrité est meilleur que dans les autres zones et les gîtes larvaires sont pollués.

Site de capture

0 500m

500 km

Dschang

Santchou

Source : Département de Géographie, Université de Dschang

Figure 5 : Répartition des cases de captures à DschangTableau 1 : Localisation des sites de capture en fonction de l'urbanisation à Dschang

Degré d'Urbanisation  

 Quartiers

Zone Urbaine

Paidground, Nkeleng

Côte d'azur

Zone Suburbaine

Madagascar, Ngui Nord,

Foto, Mission catholique Est

Zone rurale

Mission catholique Nord,

Ngui Ouest

précédent sommaire suivant