WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Bio-écologie des anophèles de part et d'autre de la falaise des Mbô et leur implication dans la transmission du paludisme d'altitude


par Billy TENE
Université de Yaoundé 1 - DEA 2007
  

précédent sommaire suivant

1.4.1. Collecte des stades pré-imaginaux

La méthode de collecte utilisée est celle du «dipping» (Service, 1993). Elle consiste à prélever l'eau du gîte à l'aide d'une louche ou d'un petit bac, puis y rechercherles larves de moustiques. Ces larves sont alors collectées et conservées dans des bocaux contenant de l'eau provenant de leurs gîtes respectifs (lorsque les conditions précises d'élevage ne sont pas connues) jusqu'à l'émergence.

1.4.2. Récolte des moustiques endophiles (faune résiduelle)

Cette méthode de collecte fournit des spécimens vivants pouvant permettre la réalisation des tests de sensibilité et essais biologiques tel que des observations sur la mortalité des moustiques dans les maisons traitées par un insecticide ou avec des moustiquaires imprégnées. Elle permet aussi de faire des mesures quantitatives parmi lesquelles :

- la diversité spécifique des moustiques endophiles(se reposant à l'intérieur des habitations),

-la mesure des densités d'endophilie de chaque espèce,

-les changements saisonniers dans la densité des moustiques se reposant à l'intérieur.

1.4.2.1. Récolte à l'aspirateur de moustiques endophiles

Cette technique consiste à attraper directement les moustiques au repos à l'aide d'un aspirateur. Ce type de récolte fournit des informations sur les lieux de repos habituels, les densités par habitation au repos et les variations saisonnières des densités.

1.4.2.2. Capture au pyrèthre de moustiques endophiles

Elle implique la pulvérisation spatiale d'insecticides à l'intérieur descases pour assommer les moustiques se reposant à l'intérieur et les ramasserensuite.Le choix de l'insecticide utilisé est très important car ce dernier doit agir assez rapidement pour ne pas laisser le temps aux moustiques de s'échapper et sans les endommager.

1.4.3. Capture des moustiques exophiles

Les données de collecte exophiles sont importantes pour évaluer l'impact de la lutte antivectorielle et fournir des informations sur les espèces se reposant habituellement à l'extérieur. Cette capture se pratique dans les lieux de repos naturels ou dans des abris spécialement aménagés à cette intention, abrisqui ont l'avantage de fournir des échantillonnages plus représentatifs pour un travail quantitatif. Les pièges à insectes sont le plus souvent utilisés ici.

1.4.4. Capture sur volontaires humains et sur appâts animaux

Cette technique consiste à capturer les moustiques au moment où ils se posent sur un vertébré pour le repas de sang. Elle permet d'étudier le niveau du contact homme/vecteur par l'estimation de paramètres entomologiques tels que le taux de piqûres (agressivité des vecteurs), le rapport d'endophagie ou d'exophagie du vecteur.Elle permet également d'avoir une idée sur :

-la composition spécifique de la faune anophélienne anthropophage ;

- la détermination des espèces localesvectrices du paludisme ;

- le rythme nycthéméral des différentes espèces ;

La capture sur homme permet d'obtenir directement "l'agressivité" des moustiques,toutes les autres méthodes de récolte ne fournissant que des données d'interprétation moins fiables. Le Goff et al., (1997) ont remarqué en zone forestière du sud Cameroun que les densités anophéliennes évaluées par homme-nuit ont été 1,6 fois plus élevées dans les captures directes que celles obtenues avec les moustiquaires pièges simples, celles-ci étant 4,7 fois plus élevées que celles obtenues avec la méthode de la double moustiquaire décrite par l'OMS (2003). Ainsi, malgré les reproches des comités d'éthique, cette technique reste nécessaire lors des premières enquêtes. Afin de pallier aux risques d'infection, tous les captureursreçoivent un traitement présomptif.

précédent sommaire suivant