WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion systémique de la crise financière internationale de 2008: le cas de deux banques coopératives


par Nabila Ouchene
HEC Montréal - Master 2015
  

précédent sommaire suivant

3.2 Le Mouvement des Caisses Desjardins

Le Mouvement des caisses Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada dans l'histoire des coopératives en Amérique du Nord. La banque coopérative compte plus de 7 millions de membres et clients, 45 966 employés et prés de 4800 dirigeants élus. Desjardins compte 360 Caisses et 805 points de service au Québec et en Ontario, et est active dans 30 pays en développement et émergence via sa filiale Développement International Desjardins. En 2014, la banque Desjardins a été classée au 2e rang des institutions financières les plus solides au monde selon Bloomberg (Desjardins - Qui nous sommes, 2015). Son actif a été chiffré à 229 milliards de dollars canadien en 2014. La banque coopérative présente sa mission via son site internet comme étant de « contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités dans les limites compatibles de notre champ d'action.» (Desjardins - Qui nous sommes, 2015, p. 1)

3.2.1 Historique du Mouvement Desjardins

La Caisse populaire Desjardins de Lévis a été la première caisse fondée en 1900 par Alphonse Desjardins au Canada et la première coopérative d'épargne et de crédit en Amérique du Nord. Dans un contexte de misère et de chômage qui caractérisait le Québec à la fin du XIXe siècle, Alphonse Desjardins, préoccupé par la situation, a réalisé que ceux qui avaient besoin de crédit devaient s'unir. Ainsi, le 6 décembre 1900, une centaine de citoyens de Lévis adoptent les statuts et règlements préparés par Desjardins (Caisse Desjardins de Lévis, 2015). En se faisant le promoteur de l'idée de coopération, Alphonse Desjardins a cherché à enrayer l'usure, à améliorer la condition des classes populaires et à contribuer au relèvement économique des Canadiens français.

Entre les années 1900 et 1920 (Desjardins - Notre histoire, 2015), Alphonse Desjardins consacre essentiellement ses années de vie à développer le réseau de caisses au Canada et aux États-Unis. Après la fondation d'une première caisse en 1900 et quelques tentatives d'obtenir une reconnaissance légale du Parlement fédéral d'Ottawa, il n'obtient qu'en 1906 de l'Assemblée législative de la province du Québec, une loi encadrant les coopératives. Dès lors, Alphonse Desjardins se consacre, avec le soutien constant de son épouse Dorimène Desjardins, la collaboration de journalistes, de prêtres et d'acteurs sociaux, à la multiplication des caisses. En 1907, il débute la mise en place des premières caisses scolaires pour recueillir l'épargne des jeunes écoliers dans la région de Lévis. En 1908, Alphonse Desjardins met sur pied la première coopérative d'épargne et de crédit aux États-Unis dans l'État du New Hampshire. Il devient ainsi l'initiateur du mouvement des credit unions aux États-Unis. En 1912, il poursuit l'expansion des caisses au Canada et parvient à fonder la première caisse populaire en

70

Ontario à Ottawa. En 1920, Alphonse Desjardins décède à l'âge de 66 ans, laissant comme héritage aux prochaines générations 136 caisses au Québec, 19 en Ontario et 9 aux États-Unis. Il a consacré les dernières années de sa vie à la promotion et au développement de ses projets de fédération et de caisse centrale, sans toutefois pouvoir les réaliser. Le 23 avril 1913, selon l'hebdomadaire torontois The Farmers' Sun, Alphonse Desjardins serait un jour connu de par le monde comme étant l'un des plus grands Canadiens (Desjardins - Notre histoire, 2015).

La période des années 1920 à 1944 (Desjardins - Notre histoire, 2015) est caractérisée par le regroupement et l'essor. Au cours de la décennie 1920, des unions régionales voient ainsi le jour à Québec, Montréal et Gaspé. Les unions régionales sont des sociétés coopératives dont les membres sont les caisses locales et ont pour fonctions de défendre les intérêts des caisses locales, d'exercer sur elles une surveillance et de promouvoir la coopération et la création d'autres caisses. En 1932, les problèmes engendrés par la crise économique de 1929 et des pressions gouvernementales entraînent la création de la Fédération de Québec des unions régionales de caisses populaires Desjardins. En échange d'une subvention accordée par le gouvernement provincial, les caisses doivent se doter d'une direction centralisée, représentative et responsable avec laquelle le gouvernement pouvait conclure des ententes (Desjardins - Notre histoire, 2015).

Entre 1944 et 1971 (Desjardins - Notre histoire, 2015), s'en suit une période d'affirmation et de diversification pour le Mouvement Desjardins. Ainsi, en 1944, la première filiale est créée qu'est la Société d'assurance des caisses populaires (SACP), étant aujourd'hui Desjardins Groupe d'assurances générales. Quatre ans plus tard, une deuxième filiale est créée, l'Assurance-vie Desjardins, aujourd'hui Desjardins Sécurité financière. Dans un contexte de prospérité économique après la Seconde guerre mondiale, le développement de la société de consommation engendre de nouveaux besoins et les caisses avaient pour défi de s'adapter aux changements tout en demeurant fidèles aux valeurs Desjardins. En 1949, la Fédération provinciale encourage la création d'un fonds de sécurité pour soutenir financièrement les caisses qui le requièrent en augmentant la cotisation à la Fédération, ce qui est accepté par la majorité des unions régionales. À partir des années 1960, s'en suit une période d'ouverture au crédit à la consommation avec l'assouplissement de la politique de crédit. En 1970, le Mouvement Desjardins fonde Développement International Desjardins dont le but est de partager son expérience et expertise en matière de services financiers coopératifs dans les pays en voie de développement (Desjardins - Notre histoire, 2015).

De 1971 à aujourd'hui (Desjardins - Notre histoire, 2015), c'est une période caractérisée par l'innovation, la croissance et des changements structurels et organisationnels. En 1979, le Mouvement fonde la Caisse Centrale Desjardins qui devait permettre aux caisses locales d'être intégrées « à un ensemble financier puissant et

71

dynamique lui permettant une implication accrue dans [leur] milieu » (Desjardins - Notre histoire, 2015, p. 1). En 1981, le Mouvement Desjardins achète la franchise VISA. En 1988, Desjardins fait son entrée dans le marché des valeurs mobilières avec l'acquisition du courtier à escompte Disnat et la création de la Corporation Desjardins des valeurs mobilières. En 1997, une étape supplémentaire dans le développement de Desjardins est franchie avec la création des Centres financiers aux entreprises (CFE) pour mieux répondre aux besoins des entrepreneurs. Le Mouvement Desjardins connait dès lors une croissance de sa part de marché dans le crédit industriel et commercial. En 2000, Desjardins Groupe d'assurances générales fait l'acquisition la plus importante de son histoire avec deux filiales d'assurance de dommages de la banque CIBC.

À partir de 2001, s'en suit une restructuration organisationnelle au sein du Mouvement Desjardins avec le passage d'une structure de trois paliers (les caisses populaires, les fédérations et la Confédération) à une structure de deux paliers (les caisses populaires et la Fédération). En 2004, le Mouvement Desjardins réorganise la structure de sa direction stratégique en créant six grandes fonctions stratégiques : la direction financière, la gestion intégrée des risques, la trésorerie, la gestion de ressources humaines, la planification stratégique, le développement pancanadien des affaires, et les affaires institutionnelles.

En 2008, le Mouvement Desjardins a également été affecté par la crise financière mais beaucoup moins que le Groupe Crédit agricole. En effet, Desjardins a subit des pertes de 2007 à 2009, en particulier en raison de l'impact du dossier des PCAA (papier commercial adossé à des actifs) que nous exposerons dans les sections qui suivent. Ainsi dès 2007, le Mouvement Desjardins a enregistré une perte de 160 millions de dollars canadiens liée au papier commercial adossé à des actifs (PCAA) au troisième trimestre (Larocque, 2007). En 2008, Desjardins a eu une perte de plus d'un milliard de dollars canadiens et 591 millions de dollars rien qu'au quatrième trimestre (Larocque, 2009). L'agence de notation Moody's a accolé des « perspectives négatives » à Desjardins suite à cette annonce en précisant que les pertes de Desjardins « mettaient en évidence les risques associés aux produits financiers nouveaux et/ou complexes » (Larocque, 2009, p. 1). Cette perte a affecté les ristournes annuelles des membres Desjardins avec une chute de 64 % en 2008 (65 millions $) comparé à 2007 (122 millions $) (Martin, 2009). En 2009, au premier trimestre, les excédents en ristournes du secteur des particuliers et des entreprises ont chuté de 30,4% (Martin, 2009). Néanmoins, dès 2010, le Mouvement Desjardins reprend le dessus en affichant de meilleurs résultats et une nette reprise de sa performance financière avec des excédents historiques de 1,4 milliards de dollars canadiens, soit une hausse de 34 % par rapport à 2009 (Canada Newswire, 2011). La banque coopérative avait également un actif de 171,2 milliards de dollars en hausse de 9,4 % par rapport à 2009 (Canada Newswire, 2011). Pour consulter l'historique des données financières du Mouvement Desjardins entre 2007 et 2011 (OICSF, 2012), voir l'Annexe 10. Enfin, en 2010, le Mouvement Desjardins a été classée au 26e rang parmi les 50 institutions financières les plus sûres au monde et 4e rang en Amérique du Nord devant toutes les banques

72

américaines par Global Finance (Canada Newswire, 2011). Elle a également été classée première institution financière coopérative à être reconnue comme étant l'institution bancaire de l'année (2010) au Canada par le magazine britannique The Banker (Canada Newswire, 2011).

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie