WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Ecriture et politique dans "en attendant le vote des bêtes sauvages " d'Ahmadou Kourouma


par Kossi Wonouvo GNAGNON
Université de Lomé Togo - Maà®trise en lettres 2009
Dans la categorie: Arts, Philosophie et Sociologie > Littérature
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

5.3. L'architextualité : l'hybridation générique

L'architextualité peut se comprendre comme la coprésence entre deux ou plusieurs genres dans une même oeuvre.

En attendant le vote des bêtes sauvages se présente comme une fresque générique où mêlent hybridation entre épopée et fiction, conciliation entre oralité et écriture, bref il y a dans l'oeuvre une inclusion ou une union des divers types de discours. Le récit est tantôt épique (les exploits guerriers de Koyaga), satirique (la dénonciation des dictateurs et de leurs actes), tantôt romanesque. Dans tous les cas, Kourouma concilie le discours oral (représenté notamment par les proverbes et les maximes) au discours écrit en créant ainsi un genre pluriel mais unifié et unique.

47

précédent sommaire suivant