WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'édition de manga : acteurs, enjeux, difficultés


par Adeline Fontaine
Université Paris VII Denis Diderot - Maîtrise de Lettres Modernes 2005
  

précédent sommaire suivant

3.4. Akata, label militant au sein des éditions Delcourt

Créées en 1986, les éditions Delcourt se spécialisées dès leur début dans le domaine de la bande dessinée. L'association avec Akata complètera un catalogue ambitieux.

3.4.1. Le manga au coeur de Delcourt

Guy Delcourt, fondateur des éditions du même nom, ne peut, lorsqu'il créé sa société dans les années 1980, rivaliser avec les grands noms du secteur. Il ne renonce cependant pas à publier de la bande dessinée mais s'oriente vers une jeune génération d'auteurs. Thierry Cailleteau, scénariste et Olivier Vatine, dessinateur seront les premiers à signer un contrat chez l'éditeur, notamment pour la série Aquablue dont le dixième tome est paru en octobre 2004.

Le catalogue prend vite de l'ampleur et, en seize ans, il passe de 2 à 160 auteurs pour plus de 700 titres.

Très tôt, Guy Delcourt se met en contact avec les éditions Kodansha au Japon et tâtonne sur le marché du manga en lançant la collection Contrebande. Composée de traductions d'oeuvres étrangères, Contrebande propose notamment deux titres nippons : Silent Mobius de Kia ASAMIYA et Mother Sarah de Katsuhiro OTOMO et Takumi NAGAYASU. Ces albums se rapprochent plus du format franco-belge (couverture cartonnée, format A4, prix élevé, pages couleurs) que du manga proprement dit.

Malheureusement, ces deux titres sont un demi-échec : la traduction du premier est arrêtée et les droits sont cédés à un autre éditeur et le second, bien que figurant toujours dans le catalogue, paraît au compte-gouttes.

Il faudra attendre l'année 2001 pour que Delcourt renoue avec le manga grâce à l'intervention de Dominique Véret, fondateur des éditions Tonkam.

Les choix de ce dernier, une vision plus littéraire du manga pour un public plus âgé, séduisent Guy Delcourt qui s'associe avec Akata (qui signifie «union» en sanskrit).

Akata est une SARL (Société à Responsabilité Limitée) dirigée à ses débuts par quatre actionnaires dont les fonctions sont les suivantes :

- Dominique Véret s'occupe de l'activité éditoriale, du suivi de fabrication et de certaines adaptations ;

- Sahé Cibot se vouait à la coordination (c'est-à-dire la relation avec les éditeurs japonais, la gestion des équipes de traducteurs et d'adaptateurs et celle du planning de fabrication), de l'éditorial qu'elle partageait avec Dominique, et de certaines traductions et adaptations. Marianne Ciaudo a repris les activités de celle-ci qui travaille désormais pour le label Sakka des éditions Casterman ;

- Erwan Le Verger gérait les relations publiques, commerciales et contractuelles ;

- Sylvie Chang assure la gestion d'Akata et a récupéré les tâches d'Erwan depuis le départ de ce dernier.

Les six premiers titres sortent en 2002 pour atteindre en 2004 le nombre de 71 l'année dernière soit plus d'un tiers des parutions de l'éditeur41(*).

* 41 Source : www.editions-delcourt.fr/historique.php

précédent sommaire suivant