WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Implémentation d'un portail SMS à base du logiciel KANNEL


par Tchapo TANTE-GNANDI
Université des Sciences et Technologies du Bénin/ISMAD - DUT en télécommunications 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2.2.1- Cas d'un SMS-MO

La première étape consiste à ce que le texto envoyé atteigne le centre des messages courts (SMSC) ; En effet, lorsque le texto est envoyé, il passe successivement par les équipements BTS, BSC, MSC /VLR avant de rejoindre le IWMSC qui se charge de le router vers le SMSC approprié. Si à ce niveau le texto est bien reçu, un acquittement de bonne réception est envoyé au MSC/VLR, qui à son tour l'envoi au mobile.

La figure I-3 illustre toute la littérature expliquant la transmission d'un SMS depuis un terminal GSM :

9

Figure I-3 : Acheminement d'un SMS-MO

I.2.2.2- Cas d'un SMS-MT

La seconde étape se résume au trajet du SMS du centre de messagerie au mobile destinataire. Dans ce cas, le SMSC envoi d'abord une requête de localisation au HLR, qui l'indique le MSC/VLR au niveau duquel il est enregistré. S'il est accessible, le SMSC le lui délivre. Après avoir reçu le texto, le mobile renvoi au SMSC un acquittement de réception par le biais du MSC/VLR. La figure I-4 modélise l'acheminement d'un SMS vers un terminal GSM :

10

Figure I .4 : Acheminement d'un SMS - MT

I.2.3- Le centre des messages courts (SMSC)

Le centre des messages courts (SMSC) permet de gérer le transfert de messages SMS entre téléphones mobiles. En particulier, quand un abonné envoie un SMS vers un autre, le téléphone transmet en réalité le SMS vers le SMSC. Le SMSC stocke le message puis le transmet au destinataire lorsque celui-ci est présent sur le réseau (mobile allumé) : le SMSC fonctionne sur le mode "Store and Forward".

I.2.3.1- Description du SMSC

Il existe au moins un SMSC par réseau GSM. Comme tout équipement téléinformatique, le SMSC dispose d'une partie matérielle et d'une autre logicielle ; la partie logicielle serait constituée d'un environnement (système d'exploitation), d'une base de données spécifique et de son serveur, d'une application SMSC. Ils communiquent avec les MSCs (précisément avec les Gateway MSC) et le HLR. Ces SMSCs sont munis de passerelles qui les relient à d'autres réseaux mêmes de type IP. En particulier, un serveur peut y accéder par connexion TCP afin d'envoyer des SMS vers des MSISDN de destination. On parle dans ce cas d'application OTA (Over-The-Air).Un ensemble de protocoles existent pour communiquer entre serveur et SMSC en TCP/IP : les plus utilisés sont SMPP et CMG EMI, Nokia CIMD, Sema, CMPP.

I.2.3.2- Interfaces du SMSC

Le SMSC peut se relier aux systèmes suivants :

> passerelles d'accès, parmi lesquelles celle des éditeurs de services (ESME) ;

> système de facturation;

11

> systèmes d'opération, d'administration et de maintenance (OAM) ; > système prépayé.

a- Les passerelles

Le SMSC communique avec le reste du réseau mobile à travers une passerelle MSC (GMSC ou IWMSC).On note aussi la présence de passerelles SMS-IP, pour l'interaction avec des applications TCP/IP ou d'autres SMSCs.

b- Le système OAM

Il s'agit ici d'un certain nombre d'interfaces qui fonctionnent pour le système d'opération, d'administration, et de maintenance (OAM). Elles permettent à un opérateur de lancer, configurer, et surveiller le SMSC en service dans un réseau.

c- Le système de facturation

Le SMSC fournit une interface de facturation qui aide l'opérateur à charger les comptes de ses abonnés pour l'utilisation de ses services.

d- Les éditeurs de services (ESME)

Les interfaces ESME permettent à des applications externes non mobiles de se connecter avec le SMSC. Les opérateurs et les fournisseurs de service utilisent les connections de l'entité externe des messages courts pour fournir aux abonnés mobiles une variété de services, tels qu'envoyer des mises à jour de nouvelles, des logos, des sonneries, etc.

En somme, bien que n'ayant pas été prévu initialement lors du déploiement de la technologie GSM, les SMS ont très rapidement obtenu une place de choix dans la téléphonie mobile. Les chiffres d'affaires des opérateurs de téléphonie mobile n'ont cessé d'augmenter depuis leur avènement. L'engouement suscité par ce type de service, surtout du fait de sa simplicité, a entraîné une prise de

12

conscience de la part des opérateurs de téléphonie mobile, quant à son avenir prometteur. C'est dans l'état d'esprit de prospérer, que des services évolués, basés sur le SMS ont été développés ou mieux encore encouragés avec l'installation de passerelles SMS qui permettront à des dispositifs autre que les terminaux GSM d'y accéder.

13

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy