Rechercher sur le site:
 
Web Memoire Online
Consulter les autres mémoires    Publier un mémoire    Une page au hasard

L'espace dans Rigodon de CÚline


par Gaëtan Jarnot
UniversitÚ de Nantes
Traductions: Original: fr Source:

précédent sommaire suivant

2-3- ESPACE ET ÉCRITURE

Céline expose également ses idées sur la création par l'intermédiaire de lieux de création. Dans le passage qui suit il oppose deux lieux new-yorkais : les petites rues Battery Place et les gratte-ciel. Cette opposition lui permet d'évoquer sa pratique de l'écriture :

à propos, vous trouverez encore à New York aux environs de Battery Place, petites rues alentour, des vieilles demoiselles, dans mes prix, à cinq cent mètres de Times Square, célibataires, en très petits appartements, qui se fignolent de ces mobiliers, se brodent des fauteuils, se tapissent, passementent des prie-Dieu, vous peinturlurent ornent de si amusants cache-pots qui vous feraient des prix rue de Provence... ces demoiselles se chauffent au bois, ont leurs commerçants attitrés, tout près, vivent comme moi ici à Meudon, insensibles aux vogues, très paisiblement démodées... mais pas si pressées de disparaître ! pourtant plein de jeunes vieilles filles autour... adonnées à la tapisserie aussi, prêtes à reprendre les toiles, les laines... Marlène, Maurice, Dache ou Chaplin, vous comprenez, même filoselle pour ces demoiselles ! un Président ? l'autre ? patati ! stratosphère et boule de gomme et cinquième Avenue ! on voit les gratte-ciel, leurs cimes, bien des gens certes y demeurent, il paraît... ces demoiselles elles aux oeuvres sérieuses pas de temps à perdre... regarder en l'air! un coussin brodé prend un an... moi non plus pas le genre inutile, le touriste bouffe-tout, ahuri, nenni! acharné à mes tout petits pensums... rémunérés par Achille? dérisoire, clopinettes! qu'importe! fines tapisseries, broderies d'astuces, le style, j'en suis!... 135(*)

Ce lieu commun est déjà présent dans d'autres oeuvres de Céline : comme sa mère et sa grand-mère brodeuses le travail de Céline est long, consciencieux et mal payé. C'est cependant la première fois que Céline expose ce thème sous la forme de cette opposition qu'il situe à New York. Une étude des idées en France dans les années 1930, nous aide à voir le complément d'informations que nous apporte cette opposition :

L'image de l'Amérique est désormais bien ancrée dans les têtes. Dans cette France malthusienne qui explique la crise par la surproduction, au temps même où la majorité des habitants manquent des moyens élémentaires de vie décente, le gratte-ciel new-yorkais figure l'érection menaçante du modernisme face à la douceur médiévale de nos clochers...136(*)

C'est donc le malthusianisme dans sa production littéraire que Céline prétend atteindre. L'auteur prétend ainsi se restreindre dans sa production et en contrepartie atteindre une meilleure qualité de production.

* 135 Rigodon, pp.730-731

* 136 Michel Winock, Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France, Seuil coll.  « Points Histoire », 1982, p.58.

précédent sommaire suivant








® Memoire Online 2007 - Pour tout problème de consultation ou si vous voulez publier un mémoire: webmaster@memoireonline.com