WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La créativité en musicothérapie auprès de personnes schizophrènes comme re-création de soi d'un point de vue phénoménologique


par Aude Cassina
Université des Arts de Zurich (Suisse) - Master of Advanced Studies en musicothérapie clinique 2010
  

précédent sommaire suivant

1.8 Médication

Les médicaments prescrits ont une part importante quant à l'amélioration ou non du mal et à la gestion de la maladie par le patient. Il convient de tenir compte du fait que chaque médicament contient des composants qui, s'ils sont susceptibles d'atténuer ou de faire disparaître certains symptômes gênants, possèdent également les propriétés de créer d'autres types de manifestations non désirées. Il semble important de relever cette donnée lorsque l'on prend en charge des personnes souffrant d'une « maladie du cerveau ».

Les tableaux ci-dessous répertorient et listent les principales classes de médicaments, définissent leurs indications, décrivent leurs actions essentielles ainsi que certains de leurs effets indésirables. On relève cinq grandes catégories de médicaments susceptibles de traiter les troubles d'ordre psychique: les neuroleptiques (antipsychotiques), les anxiolytiques (tranquillisants mineurs), les antidépresseurs, les stabilisateurs de l'humeur (thymorégulateurs ou normothymiques) ainsi que les antiparkinsoniens (et antiépileptiques). (Rossi, 2009 et Fauchère, 2010).

Liste des médicaments

Catégories

Actions en psychiatrie

Classes

Effets secondaires

> Neuroleptiques conventionnels

> Neuroleptiques

atypiques


·

·

·


·

·


·

·

·

Diminution de l'angoisse

Diminution de l'excitation

Traitement des troubles d'ordre affectif

Traitement de la dépression

Traitement des troubles obsessionnels compulsifs

Traitement des maladies entraînant des altérations de la capacité de penser, d'éprouver des sensations

et/ou d'agir

Soulagement de l'anxiété causée par des

hallucinations auditives, des idées délirantes, une confusion mentale

Diminution des hallucinations, des activités délirantes, des perturbations de la pensée

Phénodiazines (Nozinan, Moditen)

Butyrophénones (Haldol, Dipiperon)

Thioxanthènes (Clopixol, Fluanxol)

Dibenzodiazepines (Leponex)

Thienobenzodiazépines (Zyprexa)

Dibenzothiazépines (Seroquel)

Benzioxazole (Risperdal)


·

·


·

·


·
·
·
·


·


·

·


·

·

Sécheresse buccale

Troubles de la vision

Constipation

Troubles gastrointestinaux

Nausées

Sédation Somnolence

Hypotension
orthostatique

Effets hormonaux (diminution de la libido ;

aménorrhée ; prise de poids)

Photosensibilité

Dystonie (contractures, spasmes

musculaires)

Akathisie

(incapacité de rester tranquille)

Dyskinésie tardive (mouvements involontaires et répétitifs)

Indications

Traitement des troubles psychotiques aigus ou chroniques en

particulier lorsqu'ils sont accompagnés

d'une activité psychomotrice accrue.


·
·
·
·
·


·


·

·

Diminution de l'anxiété

Diminution de l'agressivité

Diminution de l'irritabilité

Diminution de l'agitation

Traitement de la labilité

émotionnelle

Traitement des troubles du

sommeil

Traitement des épilepsies

Traitement des épisodes

maniaques associés aux troubles bipolaires

Benzodiazépines anxiolytiques

(Xanax, Rivotril, Lexotanil, Tranxilium, Temesta, Valium, etc.)

Benzodiazépines hypno-inductrices (Dalmadorm,

Noctamid, Dormicum)

Anxiolytiques et sédatifs non benzodiazépines (Stilnox, Imovane, Buspar Atarax, Equanil)


·

·

·


·

·

·


·

Somnolence, confusion,

léthargie

Tolérance, dépendance

physique et psychologique

Possibilité d'aggravation des symptômes chez

les personnes déprimées

Troubles auditifs et de la vision

Excitation paradoxale

Assèchement de la bouche ou hypersécrétion salivaire

Nausées voire
vomissements

> Anxiolytiques

~ Demi-vie prolongée (plus de 24 heures)

lors d'anxiété généralisée : prescription en dose unique, préférence pour action régulière et non

ponctuelle

~ Demi-vie moyenne (de 5h à 24h) lors de

paroxysme anxieux, d'insomnies à réveil précoce avec troubles de l'endormissement

~ Demi-vie brève
(moins de 5h)

pour lutter

contre les difficultés d'endormissement

Indications

Traitement des troubles anxieux, des

symptômes de sevrage alcoolique, des troubles convulsifs, de la crise épileptique et de la sédation préopératoire.

> Antidépresseurs


·

·

Traitement des

états de tristesse et de mélancolie

Traitement de la dépression

Tricycliques et autre produits agissant sur les monoamines

(Anafranil, Surmontil, Tofranil, Trittico, Saroten)

Inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO)

(Nardil, Parnate, Marsilid, Humoryl)

Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS)


·

·

Sécheresse

buccale, sédation, nausées

Tricycliques :

vision trouble, constipation, rétention urinaire, hypotension orthostatique, réduction du seuil convulsif, prise de poids, tachycardie/ arythmie,

photosensibilité

Indications

Traitement des troubles dysthymiques, de la dépression grave accompagnée de mélancolie ou de symptômes

psychotiques, de la

dépression associée à des maladies

organiques, de la phase dépressive du trouble bipolaire, de la dépression

accompagnée d'anxiété et de certains troubles anxieux.

 
 

(Seropram, Zoloft, Prozac, Deroxat, Effexor)

Inhibiteurs des récepteurs de la sérotonine et de la noradrénaline

(Remeron)


·

·

IMAO : crise hypertensive

ISRS : insomnie, agitation, maux de tête, perte de poids, dysfonctions sexuelles

 
 
 

Inhibiteur du recaptage de la dopamine

 
 
 
 
 

(Zyban)

 
 

> Stabilisateurs de

l'humeur


·

Traitement d'épisodes maniaques

Les sels de lithium : carbonate, sulfate, glucomate


·

Fatigue,

somnolence, confusion

Indications


·

Prévention des rechutes des troubles bipolaires

(Lithiofor, neurolithium, teralithe)

Les anticonvulsivants


·

Nausées et vomissements

 

Traitement des psychoses schizo- affectives et des schizophrénies résistantes.


·

Abaissement des crises d'épilepsie

(Rivotril, Tégrètol, Dépakine)


·

·

Soif intense, augmentation des urines, oedèmes

Prise de poids

> Anti-

Parkinsoniens

· Traitement des épilepsies généralisées secondaires, partielles et mixtes

· Soulage des convulsions, des

Anticholinergiques (Akineton, Kemadrin, Artane)

Agonistes dopaminergiques (Parlodel)

· Sécheresse

buccale,

constipation, vision double

· Nausées, troubles gastro-intestinaux

Indications

 

tremblements, de l'hyper salivation, de la sécheresse

 

· Sédation, somnolence

 

buccale, des

 

· Exacerbation des

 

crampes musculaires et de

 

psychoses

 

toute autre forme

 

· Hypotension

 
 

de réactions extrapyramidales induites par les

médicaments

 

orthostatique

précédent sommaire suivant