WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La créativité en musicothérapie auprès de personnes schizophrènes comme re-création de soi d'un point de vue phénoménologique


par Aude Cassina
Université des Arts de Zurich (Suisse) - Master of Advanced Studies en musicothérapie clinique 2010
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 4

CRÉATIVITÉ EN MUSICOTHÉRAPIE ET RE-CRÉATION DE SOI
PHÉNOMÉNOLOGIQUE

Cette partie est dédiée au développement et à la méthodologie de la créativité en musicothérapie, au lien que l'on peut faire entre elle et la re-création de soi au regard des trois situations cliniques précédemment exposées et des trois processus psychopathologiques développés lors du précédent chapitre. Fort du concept de l'Entre de Kimura, il s'agira ensuite de tenter de répondre à l'hypothèse introductive : y a-t-il possibilité d'un espace de re-création de soi pour les personnes schizophrènes dans l'approche musicothérapeutique ?

4.1.Créativité

Aujourd'hui, le terme de créativité s'entend de plusieurs manières en fonction du domaine auquel on le rattache. Dans le monde du travail, il s'agit de faire preuve de dynamisme, d'initiative et de rendement, de respecter la hiérarchie de l'entreprise en veillant à demander l'aval de son responsable lors de la validation d'un projet et d'être productif. Dans le milieu des arts, il convient souvent de faire preuve d'inspiration et d'originalité, de perturber la conscience sociale, d'apporter un élément novateur même s'il faut souffrir de l'incompréhension d'un public que l'on pense peu averti. Or la créativité est avant tout un état, une métamorphose de soi amenant à l'ouverture vers l'autre. Elle est quotidienne et se retrouve dans nos capacités à trouver des solutions originales pour pallier aux difficultés de la vie de tous les jours (Cottraux, 2010).

4.1.1. Définition

En français, le mot créativité vient du latin « creo » qui signifie faire pousser, produire, faire naître. Dans la langue ecclésiastique, il s'agit davantage de faire naître du néant, de la création du monde. « Creo » dérive lui-même de « cresco », qui désigne le fait de pousser, de croître, d'arriver à l'existence, de naître. Actuellement, la définition la plus

recensée dans les dictionnaires est la suivante : capacité d'imagination, d'invention, de création.

4.1.2. Créativité musicale

La musique est un art qui demande de nombreuses aptitudes cognitives, motrices et sensorielles et sollicite le fonctionnement de plusieurs zones cérébrales. Certaines capacités sont nécessaires pour transférer l'information d'un hémisphère du cerveau à l'autre. Néanmoins, cela ne nécessite pas de don particulier et, en principe, tout un chacun s'avère capable de chanter dans sa salle de bain, de siffler, de fredonner un air connu ou inventé. Chantez Frère Jacques avec différentes intonations ou dans diverses tonalités et vous sentirez se profiler une forme de créativité, sans acquis particulier. Cependant, quelques-uns d'entre nous, forts d'un savoir musical, possèdent une créativité extraordinaire.

Un très bel et facile exemple de créativité musicale hors norme concerne Wolfgang Amadeus Mozart. Dès l'âge de trois ans, il est initié par un père fort pédagogue et patient qui met ses talents au profit de son fils. Contrairement à ce que l'on peut croire, Mozart n'eût pas été capable d'écrire des partitions sans un travail assidu, certes facilité par un don évident pour la musique, mais insuffisant à transcrire une écriture musicale. Il s'agit de sons qu'il convient d'organiser dans l'espace selon certaines règles harmoniques, notions plutôt abstraites et ardues. A cet effet, on retrouve des manuscrits du maître sur lesquels on aperçoit des ratures et des ratures, et on en déduit que l'écriture musicale et ses règles d'harmonie ne furent pas innées, chez Mozart, mais bel et bien acquises.

Lorsque l'on pense créativité musicale, on subodore qu'il s'agit, ainsi que le prouve l'exemple ci-dessus, du processus qui amène à l'écriture musicale et à la composition musicale. Malheureusement, on oublie que l'interprète contribue aussi à créer l'oeuvre qu'il partage avec l'auditeur. De même, il la recrée lorsqu'il se l'approprie et lorsqu'il la transmet à un public.

Ainsi, l'apprentissage et la persévérance sont les maîtres mots de la créativité. Sans eux, sans technique, l'expression ne peut être. Et si l'expression est défaillante, la créativité existe-t-elle ?

précédent sommaire suivant