WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs déterminants la faible utilisation des services des soins curatifs dans la zone de santé de Karisimbi

( Télécharger le fichier original )
par Affable IZANDENGERA ABINTEGENKE
Institut Supérieur des Techniques Médicales de Goma - Licence en santé publique 2011
  

précédent sommaire suivant

I.3. Facteurs démographiques

Ici, nous n'allons parler que la taille du ménage.

Une étude menée à Kinshasa dans la ZS de Lemba par Vicky Ilunga pour DES, en analysant les facteurs explicatifs de la faible utilisation des services des soins curatifs déclare que «les facteurs aux quels il faudra agir pour améliorer l'utilisation des services des soins sont la taille du ménage, l'appartenance de la structure (selon qu'elle est étatique ou privée) et le revenu du ménage» 42(*)

Selon lui la taille du ménage a été aussi trouvée par G. Kabatakapua qui se résume en ceci « plus la taille du ménage augmente, moins on utilise les services de santé »

Nous voyons qu'il est facile de penser que le revenu du ménage et la taille du ménage sont en interdépendance comme cet exemple l'explique mieux: «  le revenu proportionnel a`deux personnes n'est pas suffisant pour cinq personnes ou plus ».

I.4. Facteurs organisationnels

Cette partie présente respectivement comme la qualité des soins, les visites à domicile ainsi que les relais communautaires.

L'organisation d` une structure de santé joue aussi un rôle sur son utilisation.

Des recherches sont déjà faites relatives a`cette section et en voici quelques unes.

I.4.1. Qualité des soins

P .Mushagalusa Salongo dans son étude des déterminants de l'utilisation des services de santé dans la ZS de Kadutu, Il ressort de celle-ci que «le motif principal de choix d'une structure des soins, c'est la qualité tandis que les raisons financières constituent le principal motif de renoncement aux soins43(*)

Selon LUNJWIRE K., dans son étude sur le comportement de la population de Goma dans la recherche des soins, Etude des cas de la diarrhée», la qualité professionnelle du personnel, le bon accueil et la durée d'attente raisonnable sont les principaux facteurs qui motivent le choix d'une structure des soins44(*)

Au Niger, les déclarations de l'IDA (international développement association) sur l'utilisation des services des soins de santé se résume dans ce qui suit «la qualité des soins et l'accès payant aux soins sont identifiés comme les principaux obstacles pouvant expliquer les difficultés d'accès aux structures sanitaires»

La qualité des services est aussi envisagée par le ministère de la santé publique de la RDC dans les stratégies de renforcements des systèmes de santé.

En ces termes il s'exprime : la mauvaise qualité des services de santé disponibles a eu un effet très négatif sur ces derniers. Le taux  moyen de l'utilisation des structures des soins selon le rapport santé et pauvreté en RDC (banque mondiale 2005) est environ 0,15 consultation/hab./an par personne tous les 6 ans. Deux tiers des patients ne recourent pas au système de santé formel pour obtenir des soins, soit parce que les services des soins ne sont pas disponibles ou sont de mauvaise qualité quand ils existent45(*)

* 42 V. Ilunga Kambaji, Analyse des facteurs explicatifs de la faible utilisation des services des soins curatifs dans la ZS de Lemba, UNIKIN, DES, 2008

* 43 http://www.memoireonline.com, P Mushagalusa, Etude des déterminants de l'utilisation des services des soins dans la ZS de Kadutu, UNIKIN, DES, 2006

* 44 Lunjwire K, le comportement de la population de Goma dans la recherche des soins, Etude des cas de la diarrhée», ville de Goma, ULPGL, inédit 2007, p 64

* 45 http://www.nyankunde.org/SRSS

précédent sommaire suivant