WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs déterminants la faible utilisation des services des soins curatifs dans la zone de santé de Karisimbi

( Télécharger le fichier original )
par Affable IZANDENGERA ABINTEGENKE
Institut Supérieur des Techniques Médicales de Goma - Licence en santé publique 2011
  

précédent sommaire suivant

I.5. Cadre de recherche

Ce cadre montre les différents facteurs qui influencent l'utilisation du service des soins curatifs.

Il nous permet de mieux comprendre l'interaction de ces facteurs sur l'utilisation des services des soins.

I.5.1.Cadre conceptuel

Variables indépendantes

1) Facteurs socioculturels

2) Facteurs socio-économiques

3) Facteurs démographiques

4) Facteurs organisationnels

Variable dépendante

Utilisation des services des soins curatifs

Figure n°I. Cadre conceptuel

I.5.2.Cadre opérationnel

Ce cadre montre comment ces facteurs induisent la faible utilisation du service des soins curatifs

Ici, les variables indépendantes sont des facteurs déterminants l'utilisation du service curatif, les variables intermédiaires sont considérées comme indicateurs de la faible utilisation du service curatif et la variable dépendante est la conséquence de ces facteurs.

Variables indépendantes

Variable dépendante

1) Facteurs socioculturels

- Niveau d'instruction du chef de ménage

- Appartenance une à mutuelle de santé

- la confiance envers le personnel soignant

- Automédication

- Fréquentation de la médecine naturelle

2) Facteurs socio-économiques

- Revenu du ménage

- Coût des soins

- Chômage

3) Facteurs démographiques

- Taille du ménage

4) Facteurs organisationnels

-Qualité des soins

- Visites a`domicile

- Relais communautaires

Utilisation des services des soins de santé curatifs

Figure n°II. Cadre Opérationnel

I.5.3.Définition opérationnelle des variables

A. Variables socioculturelles

· Niveau d'instruction du chef de ménage bas : il s'agit de la formation intellectuelle basse. Dans cette étude est considérée comme tel, la personne dont sa formation scientifique ne dépasse pas les études de niveau primaire.

· La non appartenance a`une mutuelle de santé

C'est le fait qu'on n'est pas membre d'une mutuelle de santé, ici ne pas être membre d'une mutuelle de santé est considéré comme facteur influençant la faible utilisation des services de santé.

· Le manque de confiance envers le personnel soignant

C'est le fait que la population pense que les soins administrés par le personnel soignant ne leur sont pas efficaces.

· L'automédication

L'auto administration des médicaments en provenance des officines pharmaceutiques sans ordonnances médicales

· Fréquentation élevée de la médecine naturelle

C'est le fait que la population consulte plus les tradi praticiens que la médecine moderne.

B. Variables socio économiques

· le faible revenu du ménage

Il s'agit du salaire nominal du chef de ménage, prime, indemnités diverses, il sera bas par rapport aux besoins familiaux principalement les soins. On se posera la question de savoir si ce revenu peut couvrir les dépenses des soins lors de la maladie.

· Le coût des soins élevé

Dans le cadre de notre étude, le coût des soins est assimilé au coût direct de la maladie, par exemple les frais de consultation des médicaments, de l'hospitalisation,...

Ce coût est considéré comme élevé s'il est supérieur au revenu du ménage, cad, pour être couvert, presque tout le revenu du ménage doit être consommé.

· Chômage

La façon dont on reste pendant longtemps sans emploi.

C. Variable démographique : La taille du ménage élevée

C'est le fait que les personnes qui vivent sous un même toit en se partageant le même plat sont nombreuses sous la responsabilité d'un seul chef de ménage. Elle sera dite élevée celle qui est au dessus de 6 individus /ménage.

D. Variables organisationnelles

· La mauvaise qualité des soins

Cette étude ne vise que voir si les médicaments sont disponibles ou si le personnel est compétent. Au cas contraire elle sera dite mauvaise.

· Les visites à domicile non programmées

Ici, il est question de voir combien de fois le personnel descend vers la communauté pour l'éduquer en matière sanitaire

· Les relais communautaires non motivés

Contrairement au cas précédent il s'agit de voir combien des fois un ménage a reçu une visite d'un relais communautaire pour parler d'une situation sanitaire.

précédent sommaire suivant