WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Politique monétaire et croissance économique en zone CEMAC: une évaluation empirique en données de panel

( Télécharger le fichier original )
par SIMONYANNICK FOUDA EKOBENA
Université de Yaoundé II - DEA / Master 2 2010
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION GENERALE

Les pays de la zone CEMAC sont inscrits dans une dynamique mondiale comportant plusieurs facettes, les unes tout aussi importantes que les autres. L'une des facettes concerne la croissance et le développement. A cet effet, des objectifs ayant pour horizon l'an 2015, ont été définis par les institutions internationales. L'objectif principal est alors la réduction de moitié de la pauvreté d'ici à 2015. La croissance ou mieux le développement des pays concernés constitue un moyen d'aboutir à la réalisation de cet objectif. L'autre axe concerne la consolidation et l'optimisation de la zone CEMAC qui passe par la libre circulation des biens et des personnes à l'intérieur de la zone, la promotion du commerce intra-zone, le renforcement de la convergence des politiques économiques et des indicateurs macroéconomiques, la stabilité politico-économique des pays, etc.... C'est dans ce contexte que s'inscrit cette étude relative au lien politique monétaire- croissance économique.

Quant à l'intérêt d'une telle étude, il peut s'observer à trois niveaux : théorique, pratique et celui de la politique économique.

Au niveau théorique, il s'agit de ressortir l'influence des variables monétaires et financières sur les variables réelles ; de montrer l'importance, voire la place centrale de politique monétaire pour tout objectif de croissance économique. L'intérêt à ce niveau est aussi de revisiter la théorie relative à l'impact de la politique monétaire sur l'activité économique dans son évolution afin de faire ressortir l'enjeu d'une telle étude. Lequel enjeu réside dans la mise en place de règles de politiques économiques communautaires.

Au niveau pratique, cette étude se veut un complément remarquable dans l'analyse de l'influence de la politique monétaire sur la croissance économique en zone CEMAC. Ceci grâce à l'approche méthodologique utilisée.

Au niveau de la politique économique, cette recherche pourra fournir aux décideurs de politique économique et plus particulièrement aux autorités en charge des questions monétaires et financières, un élément d'appréciation sur la politique monétaire menée par la BEAC depuis les reforme des années 1990. Afin de pouvoir éventuellement faire des ajustements en vue de soutenir les politiques économiques générales des Etats membres sans préjudice de l'objectif de stabilité monétaire que s'est fixé cet institut d'émission.

La question principale de la présente étude est la suivante : quel est l'impact de la politique monétaire sur la croissance économique en zone CEMAC ? L'objectif poursuivi de manière générale, est d'évaluer l'impact de la politique monétaire sur la croissance économique dans la sous région CEMAC. Dans la littérature, il existe plusieurs manières de rendre compte des caractéristiques de la relation politique monétaire-croissance. On peut évoquer la linéarité ou

non, la négativité ou non, la causalité, la neutralité à long terme ou non. Une seule étude ne suffirait pour prendre en compte toutes ces préoccupations.

Afin d'atteindre l'objectif ci-dessus, nous procédons par la méthode généralisée des moments (GMM) appliquée à un panel dynamique selon le model utilisé par Beck, Levine et Loayza (1999) ensuite une analyse en données de panel est utilisée pour estimer une équation de croissance dérivée d'une version modifiée du modèle de Grauwe et Polan (2005). Les calculs sont effectués pour les six pays de la CEMAC sur la période 1986-2006. En ce qui concerne les méthodes d'inférence, il ressort des tests qu'il n'y a pas d'effets fixes dans la zone CEMAC. Toutefois, quels que soient la méthode adoptée et le modèle employé, le résultat reste le même. La politique monétaire axée sur le rôle joué par les agrégats nominaux de monnaie et de crédit a une influence négative sur la croissance économique en zone CEMAC. L'inflation a quant à elle une influence négative et non significative sur la croissance économique. Même si nous rejetons l'hypothèse forte que la politique monétaire a un impact positif direct sur la croissance économique. Les différentes analyses théoriques et les estimations faites dans le cadre de cette étude nous amènent à envisager un impact mitigé de la politique monétaire sur la croissance économique.

Les perspectives engendrées par cette étude sont de trois ordres. Aux niveaux théorique et empirique, cette étude n'a pas conduit à un consensus. Cependant, c'est un apport de plus pour l'Afrique et la zone CEMAC en particulier. Pour ce qui est de la recherche, cette étude ouvre de nouveaux horizons au sein de l'Afrique centrale et à l'intérieur de la zone Franc. Il est aussi possible de tester nos résultats en se servant d'une autre méthode de calcul ou d'une approche différente.

A partir de là, quelques propositions de politiques économiques peuvent être faites. De manière générale, ces propositions concernent les deux principaux aspects de la politique économique en économie ouverte, à savoir les relations avec l'extérieur, d'une part, et les conditions économiques d'autre part. concrètement, nous proposons une maîtrise des tensions inflationnistes dans la sous-région. Ensuite nous suggérons une discipline budgétaire accrue. Enfin, nous suggérons le renforcement de l'efficacité de la politique monétaire notamment avec un accent sur le soutien à l'activité économique dans la sous-région.

Quant à l'extérieur, il serait intéressant de promouvoir les exportations. Afin de faire entrer les devises dans nos pays ce qui permettrait d'assurer une couverture extérieure suffisante de la monnaie émise par la BEAC.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.