WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique du coàt des services dans les microfinances au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Achille Landry WOMEGNE POKAHA
Institut de recherche et d'enseignement en relation internationale et européeene (IRERIE LLC) - Master II en gestion et finance 2011
  

précédent sommaire suivant

IV- DIFFICULTES DANS LA TARIFICATION DES SERVICES A

GrOwfin

Bien que lors de la rédaction du présent mémoire (juin-juillet 2011), GrOwfin n'ait pas encore ouvert ses portes à la clientèle pour ce qui concerne pourtant le pan essentiel de son existence (activités de microfinance), la révision à la hausse des prix des services à offrir à la clientèle fût engagée afin de prendre en charge les contraintes et autres difficultés pratiques rencontrées pour la fourniture de ces services.

Ces contraintes qui proviennent pour l'essentiel de la réglementation ainsi que du comportement de la clientèle ont ainsi contraints les promoteurs de GrOwfin à adapter leurs tarifs afin de pouvoir (comme toutes structures mercantiles) assurer sa pérennité.

A. DIFFICULTES DUES A LA REGLEMENTATION

Constituant l'essentiel des difficultés qui poussent les structures de microfinance à adopter un tarifaire jugé asphyxiant par l'opinion publique, ces difficultés vont de l'obtention de l'agrément d'ouverture en passant par les contraintes d'aménagement jusqu'aux opérations non accessibles par les EMF.

1- OBTENTION DE L'AGREMENT

Pour un EMF de 2ème catégorie comme désire être GrOwfin S.A., le dossier d'agrément est introduit en mrme temps que celui de ses dirigeants et commissaires aux comptes auprès de l'autorité monétaire (Ministère des Finances) qui le soumet à l'avis conforme de la COBAC. Si la constitution du dossier est clairement donnée par les autorités (voir ci-dessous), aucune

32

Réalisé et soutenu par WOMEGNE POKAHA Achille Landry

indication n'est par contre donnée sur le délai de traitement du dossier ainsi que sur les voies de suivi de ce dossier.

Dossier d'agrément d'un EMF indépendant :

- une demande timbrée signée par le PCA précisant la catégorie sollicitée sur lettre à en-tête ;

- un certificat d'enregistrement ou d'inscription (publicité ou l'acte consultatif)

- le procès-verbal de l'Assemblée Générale constitutive ;

- le statut de l'établissement

- la liste des membres fondateurs ou actionnaires ;

- la liste des membres du conseil d'administration ou de l'organe en tenant lieu, le cas échéant

- les pièces attestant des versements au titre de la libération des parts sociales ou actions souscrites, accompagnées des relevés bancaires ou de tout autre document en tenant lieu ;

- les prévisions d'activité d'implantation et d'organisation sur trois (03) ans ;

- le détail des moyens techniques et financiers dont la mise en oeuvre est prévu, ainsi que tout autre élément susceptible d'éclairer les autorités compétentes..

Comme nous le voyons dans le dossier, il est demandé aux EMF de mobiliser les moyens financiers et techniques (tous ayant un coEt) sans qu'un délai d'obtention de l'agrément leur soit donné si ces moyens et autres conditions sont remplis.

C'est ainsi qu'une structure voulant exercer peut se retrouver avec un dossier pourtant complet plus d'un an après le dépôt sans agrément et ne pas savoir ce qui lui est reproché. Hors le coût des ressources ainsi mobilisées ne fait que s'accroître au fur et à mesure que l'exploitation ne débute pas, et tous ces coûts devront être imputé au prix des services à facturer à la clientèle.

2- CONTRAINTES D'AMENAGEMENT

Il y'a un adage qui dit : « on ne pr3te qu'aux riches ». Ainsi, pour avoir une part de marché et pouvoir se faire une clientèle dans la collecte des dépôts qui seront utilisés pour l'octroi des crédits et autres services à fournir à la clientèle, l'EMF se doit de refléter une bonne santé financière vis-à-vis du public. Et l'élément le plus important qui permet au public cible de juger de l'aisance d'une structure n'est rien d'autre que la qualité de ses locaux et de ses équipements. Cette recherche de reconnaissance pousse ainsi les EMF à mettre un point d'honneur dans la qualité de leurs aménagements et installations, toutes choses qui demandent des dépenses énormes qui ne pourront être rentabilisées que par la facturation des services à offrir aux clients.

3- OPERATIONS NON ACCESSIBLES

Considérée comme une structure d'intermédiation financière au mrme titre que les banques classiques, les EMF ne sont pourtant pas habilités à traiter directement avec sa clientèle certains types de service. C'est ainsi que pour offrir à sa clientèle ces services (encaissements chèques et effets, cautions, devises, comptes à la BEAC, transferts internationaux, etc.), les EMF sont obligés de passer par les banques classiques qui prélèvent à leur niveau des frais pour chacun de ces services. Etant une entreprise à but lucratif dans laquelle chaque service offerte doit générer un produit, l'EMF se retrouve ainsi contraint

34

Réalisé et soutenu par WOMEGNE POKAHA Achille Landry

d'ajouter au prix du service prévu, les frais prélevés par les banques inter médiatrices. Toute chose qui contribue à accroitre le prix du service et à paraître très élevé pour le client bénéficiaire du service. A titre d'exemple, lors des appels d'offre, les maîtres d'ouvrage n'acceptent que les cautions émises par les banques classiques, pourtant tous les participants aux appels d'offre ne sont pas des clients de ces banques. Les clients des EMF sont ainsi contraints de payer plus cher pour obtenir leur caution car devant payer et les frais supportés par l'EMF dans sa banque, et les commissions prélevées par l'EMF.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut