WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Développement financier et causalité entre épargne et investissement en zone UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine )

( Télécharger le fichier original )
par Relwendé SAWADOGO
Université Ouaga II Burkina Faso - DEA/ Master macro économie appliquée 2009
  

précédent sommaire suivant

SECTION 2 : MISE EN EVIDENCE DE LA RELATION ENTRE DEVELOPPEMENT FINANCIER ET CAUSALITE EPARGNE-INVESTISSEMENT EN ZONE UEMOA

Dans cette section, il est question de mettre en évidence la relation entre niveau de développement financier et la causalité épargne-investissement en zone UEMOA. C'est-à-dire de montrer que le système financier ne joue pas son rôle dans la relation épargneinvestissement. Spécifiquement, il s'agit d'abord de mettre en évidence par pays la relation entre développement financier et causalité épargne, crédit et investissement domestiques. Enfin, il a été montré que le niveau de développement financier ne constitue pas un facteur explicatif de l'absence de causalité épargne-investissement en zone UEMOA.

I- Evidence par pays

Les résultats de la mise en évidence par pays sont résumés dans le tableau 10. Ce tableau à double entrées permet d'apprécier la relation entre niveau de développement financier et causalité entre épargne et investissement. Il s'agit de mettre en évidence l'influence de la finance sur le sens de causalité entre ces variables dans la zone UEMOA.

Tableau 10 : Mise en évidence de la relation entre niveau de développement financier (2003-2008) et la causalité épargne-investissement en zone UEMOA

 
 

Causalité

 

Développement financier

S.....? CR

CR.....? I

S ?. I

Élevé

 
 
 

Burkina Faso

?(+)

(+)?

Absence

Côte d'Ivoire

Absence

Absence

Absence

Togo

Absence

?(+)

Absence

Faible

 
 
 

Bénin

Absence

Absence

(+)?(+)

Mali

Absence

?(+)

Absence

Niger

Absence

Absence

Absence

Sénégal

(+)?

Absence

?(+)

Source : Compilation de l'auteur.

 
 
 

Les résultats ne confirment pas les conclusions théoriques évoquées. En effet, il ressort que même dans les pays à niveau de développement financier élevé de l'UEMOA (Burkina Faso, Côte d'Ivoire et Togo), l'épargne et le crédit domestiques ne constituent pas une source de financement pour l'investissement sauf au Togo où le crédit domestique précède l'investissement. Cependant, dans deux pays à niveau de développement financier faible (Benin et le Sénégal), il apparait une causalité dans le sens épargne-investissement (avec une causalité bidirectionnelle au Benin). Par suite, dans la plupart des pays de l'UEMOA,

l'épargne et le crédit domestique n'ont pas d'effets sur l'investissement intérieur aussi bien dans les pays à niveau financier dit développer ou faible.

L'absence de lien entre le niveau de développement financier et la causalité épargneinvestissement dans la zone UEMOA traduit bien l'incapacité du système financier de l'UEMOA à transformer l'épargne domestique en crédit pour financer l'investissement. Il est donc évident que la masse d'investissement dans l'UEMOA ne trouve pas son origine dans le système financier et dans l'épargne intérieure. Les investissements réalisés à partir des capitaux étrangers ou via l'endettement extérieur devraient représenter l'essentiel du volume de l'investissement domestique. En outre, le climat d'incertitude économique et sociologique (risque de crises politiques par exemple) qui prévaut dans les pays de l'UEMOA ne favorise pas véritablement l'essor d'un système financier développé apte à transformer l'épargne domestique en investissements domestiques.

Notre résultat parait pertinent en ce qui concerne la zone UEMOA car les études antérieures ont abouti aux mêmes résultats pour la zone en ce qui concerne la causalité épargneinvestissement Doko et al (2004). Quant à l'évaluation du niveau de développement financier, à notre connaissance il semble ne pas exister d'études antérieures dans ce domaine pour le cas particulier de l'UEMOA, mais reflète la réalité du secteur financier de la zone UEMOA.

A la lumière des résultats des différents niveaux de développement financier, quelles explications peut-on donner à l'absence de relation linéaire entre épargne, crédit et investissement domestiques dans la plupart des pays de l'UEMOA ?

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.