WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude statistique des facteurs d'adhésion à  un réseau de téléphonie mobile dans la ville de Lubumbashi. (Cas des étudiants de la ville de Lubumbashi).

( Télécharger le fichier original )
par Thierry Nkulu Ilunga Minga
Institut supérieur de statistique/ Lubumbashi - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

I.4 DEFINITIONDES CONCEPTES DE BASES

SECTION I : La théorie sur les concepts

Dans ce travail, l'analyse se porte sur les éléments portant motivation

d'adhésion a un réseau de télécommunication de téléphonie mobile oeuvrant dans la circonscription de la ville de Lubumbashi.

Une classification s'avers indispensable autour des concepts clés dans le

souci de rendre plus accessible cette étude a tout éventuel lecteur.

Définir un mot n'est pas chose facile, car en le définissant on a tendance a inverser son propre jugement, raison pour laquelle autour d'un mot une pluralité des définitions se dégage. Hormis la définition des concepts qui seront évoqués en section I, quelques facteurs motivant l'adhésion a un réseau de téléphonie mobile feront l'objet de la section II.

De ce fait une majeure différence se dégage entre STATISTIQUE comme

concept et STATISTIQUES toujours au pluriel qui pourtant sont des

chiffres, par définition, se rapportant à un phénomène observé présenté parfois sous forme de tableau, parfois traduite par des graphiques regroupant toute les informations y afférant. Autrement dit la Statistique est l'outil qui permet la prise des décisions judicieuses en ayant pour but le renseignement sur des faits. (9)

1°) Etude

C'est un ensemble préparatoire au travail scientifique pour un examen, soit sur un projet qui exige des questions, la documentation, la méthodologie ainsi que l'expérimentation afin d'être variable objective.

(10)

2°) Facteur

Il est un élément influençant négativement ou positivement un phénomène donné. L'influence est négative lorsqu'il ya disfonctionnement de l'appareil. (11)

3°) Communication

Au delà de l'élaboration du produit de la fixation de son prix et de la distribution, l'entreprise doit communiquer avec ses clients, ses fournisseurs ainsi que tout autre prenant à son activité.

Le mix de communication comporte cinq modes d'actions majeurs : la

promotion de vente, le marketing direct, les relations publiques et la force de vente. (12)

Pour définir son mix de communication, l'entreprise doit analyser les

avantages et les unités de chaque outil en tenant compte du type de produit, du type de marché sur lequel elle exerce son activité ; du type de réponse qu'elle attend de l'acheteur et de l'étape du cycle de vie dans lequel se situe les objectifs de la communication , peuvent être cognitif( connaissance sur le produit, la marque ou même l'entreprise), affectif

9 Nkulu K. Michel-Caleb, cours inédit, Techniques de collecte des données, 2eme Graduat ISS Lubumbashi.

10 Masierin, Notion essentielle de la statistique et calcul de probabilité, Sirey 1970.

11 Dictionnaire Petit Robert.

12 KOTLER, PH, DUBOIS, B, KELLER, K et MONCEAU, D, Marketing management, 3eme Edition Et PEASON

(sentiments, association mentales) ou comportement ( achat, consommation).

L'élaboration d'une communication comporte huit étapes successivement, il faudrait :

- Identifier la cible de communication ;

- Déterminer les objectifs poursuivis ;

- Concevoir le message ;

- Choisir les canaux de communication ;

- Décider sur le budget ;

- Déterminer mix de communication ;

- Mesurer les résultats ;

- Et coordonner le processus de communication dans son ensemble.

précédent sommaire suivant