WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La France et la reconstruction de la République Démocratique du Congo

( Télécharger le fichier original )
par Guelord Mpongo Ngamake
Université de Lubumbashi - relation internationale 2010
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

b. EVOLUTION DU SYSTEME ECONOMIQUE EN RDC

Le système économique qui se distingue aujourd'hui sous la forme d'une grave crise de société et d'une véritable calamité humaine à des origines qui remontent au début de la colonisation et son histoire est très vaste et sinueuse.

Nous savons que la puissance démographique et économique.27(*)

Elle veut être subdivisée en 8 périodes distinctes dont les cinq premières sont le régime colonial et les trois dernières sont les trois républiques post coloniales, il y a successivement :

1. L'épanouissement économique

2. Esseulement du système économique colonial (1958 - 1960)

3. Destruction du système colonial (1960 - 1965)

4. Restauration de l'ordre économique du type colonial (1966 - 1973)

5. La déliquescence du système économique (1975 - 2000)

Voilà en quelques lignes, l'aperçu historique du système économique de la RDC.

c. POSITION EXTERIEURE DE LA RDC

La RDC participe aux efforts de libéralisation au sein de plusieurs organisations économiques régionales auxquelles elle appartient, telle que la CEEAC, la COMESA et la SADC.

La RDC fait également partie des pays bénéficiant de tarifs commerciaux préférentiels avec les Etats-Unis dans le cadre de l'initiative « tout sauf les armes »28(*)

Par ailleurs, les autorités ont initié une réforme de l'office des douanes et mis en place un guichet unique depuis un certain temps, au port de Matadi, pour faciliter les formalités et permettre un meilleur contrôle des recettes fiscales de l'Etat.

Les exportations ont chute de 1,5 milliard de dollar en 1996 à environ 800 millions en 1996. Malgré la progression enregistrée depuis 2000, les exportations, représentant 1,3 milliard de dollar en 2003, n'ont pas encore retrouvé le niveau des années 1990. Cependant, depuis 2001, la part des exportations dans le PIB s'est accrue, de 13,3% en 2001 à 27% en 2004, parallèlement, la part des importations est en forte hausse passée de 12% du PIB en 2001 à 27,4% en 2004, traduisant la reprise des investissements d'infrastructures et la mise en place du réseau GSM.

Cette évolution a entraîné un déficit commercial, qui s'élevait à plus des 0,4% du PIB en 2004.

* 27 Labana la, relations internationales, 1 et 2e éd, Kinshasa, 2006, p.23

* 28 MUTINGA, N, Chronique d'une paix négocier en RDC, éd espace Afrique, Bruxelles, 2005, p.417

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil