WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Tumeurs et pseudotumeurs cutanées de la face à  Yaoundé: épidémiologie et histopathologie

( Télécharger le fichier original )
par Yannick MOSSUS
Université de Yaoundé I - Docteur en médecine générale 2006
  

précédent sommaire suivant

4.2. Tumeurs cutanées malignes

4.2.1. Dermatoses précancéreuses : états pre-carcinomateux

a) Lésions précarcinomateuses

La kératose actinique ou kératose sénile

Les kératoses actiniques ou solaires sont des lésions précarcinomateuses les plus fréquentes. Elles sont secondaires à l'exposition solaire chronique chez des sujets prédisposés à la peau claire. Elles se voient chez les sujets âgés exposés au grand air comme les paysans et les marins. Les parties découvertes en sont les plus touchées. Elles se manifestent par des petites tâches kératosiques de couleur jaunâtre. L'hyperkératose est parfois très exubérante formant une corne cutanée. Non traitées, elles se transforment au bout de quelques années d'évolution en carcinome baso- ou spino-cellulaire.

La leucoplasie des muqueuses

C'est une leucokératose se développant sur les muqueuses buccales, labiales ou génitales réalisant une lésion blanche porcelainée rugueuse et épaisse. Au niveau de la bouche, la leucoplasie intéresse particulièrement la zone juxta-commissurale. Il y a une tendance à la dégénérescence par ulcération et le carcinome spino-cellulaire est à redouter.

La radiodermite

C'est une plaque scléro-atrophique pigmentée et télangiectasique sur laquelle ne tarde pas à survenir un cancer cutané.

b) Etats favorisant l'éclosion des carcinomes

Tumeurs et pseudotumeurs cutanées de la face à Yaoundé : épidémiologie et histopathologie
Thèse de Doctorat en médecine 2005-2006 MOSSUS Yannick

24

Le xéroderma pigmentosum

C'est une maladie héréditaire à transmission autosomique récessive. Elle est caractérisée par une sensibilité pathologique aux ultraviolets. Elle est liée à un déficit des systèmes enzymatiques de réparation de l'ADN altérés par les rayons ultraviolets. Elle se manifeste par la survenue précoce des lésions actiniques. Dans les premiers jours de la vie, on note un érythème de la face avec lésions vésiculo-bulleuses des parties découvertes, apparaissent ensuite des lentigines, de l'atrophie et des télangiectasies réalisant un état poïkilodermique. Sur ce fond se greffent vers l'âge de cinq à six ans des lésions kératosiques, pseudoangiomateuses et papillomateuses avec ectropion des paupières et photophobie marquée. Plus tard il apparaîtra des épithéliomas spino et basocellulaires.

L'albinisme

Il réalise une leucodermie généralisée se transmettant sous le mode autosomique récessif. A cette leucodermie, s'associent des manifestations oculaires : iris translucide, photophobie, nystagmus et baisse de l'acuité visuelle. Les albinos sont très sensibles à la lumière solaire, inaptes au bronzage et font de multiples cancers cutanés particulièrement les carcinomes.

L'épidermodysplasie verruciforme

L'épidermodysplasie verruciforme est une génodermatose à transmission autosomique récessive caractérisée par une infection cutanée au Papilloma Virus Humain chronique. L'examen retrouve une profusion de multiples lésions papuleuses à type de verrues planes dans lesquelles on a décelé des papilloma virus particulièrement les types 5 et 8. Ces lésions évoluent vers la transformation en carcinomes cutanés.

Tumeurs et pseudotumeurs cutanées de la face à Yaoundé : épidémiologie et histopathologie
Thèse de Doctorat en médecine 2005-2006 MOSSUS Yannick

25

La naevomatose baso-cellulaire

Il s'agit d'une maladie dysembryoplasique à transmission autosomique dominante. Elle associe: (1) des naevus baso-cellulaires, petites tumeurs intéressant particulièrement la face, (2) des lésions palmo-plantaires à type de petites dépressions ponctiformes et (3) des kystes mandibulaires. Les naevi se multiplient à partir de la puberté et se transforment à l'âge adulte en épithélioma baso-cellulaire à type d'ulcus rodens.

Le nævus sébacé du cuir chevelu

C'est une petite plaque alopécique présente à la naissance ou apparaissant plus tardivement. Elle devient plus tard rugueuse, mamelonnée et à l'âge adulte des tumeurs bénignes ou malignes apparaissent à sa surface dans un tiers des cas environ.

Les lésions cicatricielles

Ce sont des cicatrices de brûlure, de lupus érythémateux, de lupus tuberculeux, de radiations ionisantes ou de cicatrices post-traumatiques.

Les facteurs chimiques

L'arsénicisme d'origine médicamenteuse, professionnelle ou alimentaire ainsi que les goudrons sont à l'origine de kératoses qui se transforment après plusieurs années d'évolution en cancers cutanés surtout spinocellulaires.

Les processus ulcéreux chroniques

Il s'agit des ulcères de jambe, d'ostéomyélite chronique, de lichen érosif et d'herpès récidivant. Ils peuvent également être le lit du cancer.

Tumeurs et pseudotumeurs cutanées de la face à Yaoundé : épidémiologie et histopathologie
Thèse de Doctorat en médecine 2005-2006 MOSSUS Yannick

26

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.