WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude bibliographique sur les bio-indicateurs et biomarqueurs des effets des perturbations des ecosystèmes par les pesticides

( Télécharger le fichier original )
par Mathias KAYALTO
Institut agronomique et vétérinaire Hassan II du Maroc - Diplome de 3ème cycle d'ingénieur agronome 2011
  

précédent sommaire suivant

1.3. Les écosystèmes du Tchad

1.3.1. Caractéristiques des écosystèmes au Tchad

Au Tchad, les écosystèmes se partagent les trois grands domaines phytogéographiques ou bioclimatiques du pays à savoir les domaines saharien, sahélien et soudanien (voir figure 5a et b).

Figure 5 : carte des zones écologique au Tchad

Légende

 
 
 

Formation arbustive

 
 
 
 

Désert

 
 
 
 

Eau

 
 
 
 

Forêt tropicale humide

 
 
 
 

Forêt tropicale sèche

 
 

Montagne

Figure 6 : légende de la Carte des zones écologiques au Tchad

Source : http://www.fao.org/countryprofiles/index.asp?lang=fr&iso3=TCD&subj=2page consulté le 17 09 2011

1.3.1.1.Le domaine saharien

La zone saharienne couvre une superficie de 600 350 km2 soit 48% de la superficie du pays. Elle est située entre le 16ème et le 23ème parallèle Nord. Son climat est compris entre les isohyètes 0-200 mm et est caractérisé par une faible pluviométrie où il tombe moins de 50 mm par an ce dernier temps. Ce qui limite considérablement le développement végétatif et partant la prolifération de la variabilité biologique. L'eau n'est présente que dans les lits des Oueds, des plaines d'épandage, des zones d'affleurement des nappes en saison des pluies. On y trouve aussi des lacs salés d'Ounianga.

Le caractère aride de cette zone limite la diversité biologique dans cette partie du pays. On rencontre des ligneux, des herbacées et des cultures dans les Oasis localisés dans les Talwegs rocailleux, les lits de generis ou Oueds, les dunes et les zone sableuses. Selon des études réalisées, on estime à 568 espèces herbeuses rencontrées dans cette zone (Tibesti) (voir figure 5a et b).

Parmi les espèces rencontrées on cite :

v' Espèces arborées naturelles : Acacia laeta, A. stenocarpa, A. seyal, A. raddiana, A. flava, Maerua crassifolia, Balanites aegyptiaca, Grewia tenax, Zizyfus mauritana, Salvadora persica, Hyphaeba thebaica, Tamarix articulata, Phoenix dactylifera.

1' Tapis Herbacé se rapporte aux : Panicum turgidum Ruella patula, Aerva persica,

Cenchrus biflorus, Gassypium sp, Echinicloa colona, Colocynthis vulgaris etc.

1' L'agro-système est constitué des principales cultures pratiquées dans les Oasis telles que le mil et le blé, les maraîchages (tomate, laitue, pastèque, carotte, ail, gombo pour l'alimentation des humains et la luzerne pour le fourrage). L'arboriculture est essentiellement dominée par les vignobles et les agrumes. C'est la zone qui abrite les aires grégarigènes du Criquet pèlerin et qui pendant les invasions acridiennes reçoivent d'importante quantité de pesticides (Temwa, 2010).

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut