WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude bibliographique sur les bio-indicateurs et biomarqueurs des effets des perturbations des ecosystèmes par les pesticides

( Télécharger le fichier original )
par Mathias KAYALTO
Institut agronomique et vétérinaire Hassan II du Maroc - Diplome de 3ème cycle d'ingénieur agronome 2011
  

précédent sommaire suivant

1.3.1.2.Le domaine sahélien

Cette zone est située entre les 12ème et 16ème parallèles Nord et couvre une superficie de 490 570 km2. C'est la partie centrale du pays où les précipitations sont comprises entre 300 et 600 mm par an. Les ressources en eau sont dominées par les lacs suivants : Lac-Tchad, Lac Fitri et les fleuves tels que : le Chari et son affluent le Logone, le Batha et le Bahr Azoum. On y note aussi des mares temporaires (MEE, 2002). La végétation dans cette zone est caractérisée par :

1' La végétation ligneuse va du Nord au Sud et comprend les espèces suivantes : Maerua crassifolia, Acacia raddiana, Caparis dedidua, Balanites aegyptica, Leptadenia pyrotecnica. Un peu plus au sud, on trouve le Combretum glutinisuim, Scerocarpa birrea, Zizipus mauritiana, et plusieurs autres variétés ('A7a7ia.

1' La strate herbacée est dominée par les Aristida palluda, Cymbopogon proxidia, Panicum laetum, Aristida funiculata, Schoenefeldia gracilis Panicum turgidum, Eragrostis tremula etc.

1' L'agro-système est constitué des espèces cultivées telles que le maïs, le blé, le sorgho, le niébé, l'arachide, le sésame, les cultures horticoles et fruitières et les espèces forestières sont formées essentiellement des rôniers, gommiers, des cultures fourragères (luzerne) et des ressources aquatiques (algues bleues ou Spiruline plantensis) (MERH, 2004).

Cette zone est reconnue dans le cadre de la lutte antiacridienne comme une aire d'invasion et de reproduction du Criquet pèlerin.

1.3.1.3.Le domaine soudanien

La zone soudanienne ou zone tropicale est moins intéressante pour le Criquet pèlerin. C'est plutôt le domaine du Criquet migrateur africain et rarement le Criquet nomade.

Cette zone reçoit plus de 900 mm de pluie par an. On y distingue deux saisons bien distinctes : la saison sèche de novembre à mai et la saison pluvieuse de mai à novembre. C'est la zone la plus propice à l'agriculture (CSAO-CILSS, 2008).Globalement ce sont les deux premières zones qui concernent le Criquet pèlerin. Pendant les invasions du Criquet pèlerin, ces écosystèmes sont exposés aux pesticides utilisés dans la lutte antiacridienne et peuvent susciter des risques pour la faune et la flore terrestre et aquatique.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut