WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs explicatifs de la morbidité diarrhéique chez les enfants de moins de cinq ans au Tchad

( Télécharger le fichier original )
par Alexis ATOKARE
Université de Yaoundé II Cameroun - DESS en démographie 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.4 Facteurs socioculturels

Cette approche est centrée sur trois facteurs principaux que sont la religion, le niveau d'instruction et l'ethnie de la mère. Ces trois facteurs jouent un rôle important dans le comportement sanitaire et nutritionnel des femmes en particulier, par conséquent, influencent la santé de leurs enfants.

a) Ethnie

Elle peut être définie comme un groupement humain qui se singularise par sa culture et sa langue. Le rôle de l'ethnie dans la morbidité tient aux divers modes de vie que chaque groupe ethnique adopte (Missang, 2001). L'ethnie étant le lieu de reproduction des valeurs culturelles et le cadre privilégié de l'exercice des pratiques traditionnelles et croyances, les comportements individuels s'interpénètrent en terme de déviance ou de conformisme à la collectivité. D'après les résultats obtenus par Desgres Du Lou (1996), à première vue, la mortalité néonatale ne dépend pas de l'ethnie. Mais la prise en compte de l'ethnie augmente de façon significative la valeur prédictive du modèle. Etant donné que la morbidité est un déterminant proche de la mortalité, on peut également faire un rapprochement à ce niveau par rapport à cette thèse de Desgres Du Lou. Dans l'ensemble, concernant les décès liés aux maladies, selon cet auteur, les différences entre ethnies sont faibles et il est probable que, lorsqu'elles existent, elles soient dues à d'autres facteurs tels que les différences géographiques, la faible distance entre le village considéré et le poste de santé, plus qu'à des différences culturelles. Selon Akoto, (1993), la culture opérationnalisée par la variable ethnie influence la mortalité des enfants par l'intermédiaire des modèles culturels (organisation sociale, environnement, etc.), des normes, des croyances, des idées et attitudes qui sont véhiculées par les individus de la société. L'ethnie des parents au Cameroun, selon Missang, M., (2001), est un des facteurs les plus déterminants de la mortalité diarrhéique infantile.

b) Religion

Définie comme « un système institutionnalisé de croyances, de symboles, de valeurs et de pratiques relatives aux sentiments de la divinité (Akoto, 1993), la religion régit la vie des fidèles, tant sur le plan des comportements que des pratiques. L'influence de la religion sur le recours à la médecine moderne dépendra du groupe auquel on appartient. Il en est de même pour le comportement sanitaire moderne. A la place des causes surnaturelles, elle remplace la guérison sociale par la guérison individuelle... » (Akoto, 1993).

Comme les perceptions et les comportements varient suivant les religions, on observe une différence de morbidité selon l'appartenance religieuse. Au Cameroun les chrétiens ont plus de chance de bénéficier de l'éducation moderne dans le cadre des écoles missionnaires (Noumbissi, A., 1993); la même situation est observée au Sénégal. En Afrique noire de façon générale, la religion est une variable qui sert à approcher d'autres variables telles que l'instruction, la profession, etc. (Mudubu, L., 1996).

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.